Manuel Valls : cette dernière discussion avec Emmanuel Macron qui en dit long sur leur relation

En 2018, Manuel Valls faisait ses valises et quittait la France pour l’Espagne. Pourtant, avant de partir, il a tenté le tout pour le tout en demandant une audience à Emmanuel Macron. Auprès de Paris Match, l’ancien Premier ministre raconte leur dernière discussion.

Manuel Valls

Emmanuel Macron

Il est de retour. Après avoir quitté la France pour tenter de remporter la mairie de Barcelone, où il a échoué, Manuel Valls semble être déterminé à être présent pour la politique française. “La politique est une affaire de pros, et je ne sais rien faire d’autre”, lâche-t-il auprès de Paris Match ce jeudi 25 mars. Le mari de Susana Gallardo est déterminé à redorer son image auprès des Français, lui qui a échoué à la primaire du Parti socialiste avant la présidentielle de 2017, après avoir été pendant trois ans le Premier ministre de François Hollande. “Il ne s’agit pas de convaincre que j’ai changé. J’ai vieilli, j’ai appris. J’ai l’expérience du pouvoir, du succès, de la chute”, détaille-t-il auprès du média. “J’ai failli crever”, commente-t-il à propos de sa défaite qui serait, selon lui, liée à sa trop grande proximité avec le compagnon de Julie Gayet. “Sans doute ai-je été – quoi qu’on en dise – trop loyal avec Hollande ? J’aurais dû démissionner, mais je ne me voyais pas quitter le navire en pleine menace terroriste. Peut-être en ai-je aussi trop fait à certains moments ? J’aurais dû apprendre à manier le silence”, imagine Manuel Valls.

« Je lui ai fait part de mon intention de m’installer en Espagne »

Au printemps 2017, le natif de Catalogne décide de laisser tomber François Hollande pour soutenir Emmanuel Macron. Un soutien qui n’a pas convaincu l’actuel chef de l’Etat, lui qui “n’a jamais digéré que Valls dégaine l’article 49-3 pour faire passer sa loi sur le travail, souligne Paris Match. Sentant que le vent tournait en sa défaveur et que la scène politique française ne voulait plus de lui, Manuel Valls décide de faire ses valises pour Barcelone en 2018.

Pourtant, juste avant de quitter la France, il demande une audience à Emmanuel Macron le 31 juillet 2018. “Je lui ai fait part de mon intention de m’installer en Espagne” évoque l’ancien Premier ministre, indiquant avoir espéré une réaction du locataire de l’Elysée. Sauf qu’Emmanuel Macron n’a absolument pas réagi, bien que Manuel Valls lui ait indiqué “qu’il serait toujours disponible au cas où”. “Et voilà, c’est tout. Emmanuel m’a remercié, je lui ai souhaité bonne chance”, se souvient Manuel Valls, qui a pris l’avion dès le lendemain pour s’envoler pour Minorque. La fin d’une collaboration.

Source: Lire L’Article Complet