Marc Lavoine a 59 ans : secrets de ses amours fous [PHOTOS]

Pour Marc Lavoine, l’amour ne s’arrête pas… Le chanteur, qui célèbre ses 59 ans le 6 août, a épousé la jeune romancière Line Papin. Mais avant de rencontrer sa muse, sa "lumière", ce père de 4 enfants a été marié deux fois et a même vécu une idylle avec un homme. Qui ont été les amours de sa vie ?

Denise Pascale : coup de foudre, séparation et drame

Bien avant de rencontrer Line Papin, Marc Lavoine a été marié pendant près de 10 ans au mannequin afro-américain Denise Pascale. Dans les années 80, c’est grâce à sa ponctualité qu’il rencontre la jeune femme lors d’un casting pour une série! “J’étais arrivé en avance, le partenaire de Denise était en retard. Alors nous avons répété nos rôles ensemble. Nous devions jouer une scène d’une grande tendresse, une rencontre amoureuse“, se souvient-il dans Ici Paris.
S’ils sont tous les deux recalés du casting, ils ne repartent pas bredouille… “Nous nous sommes consolés en allant prendre le thé chez une amie comédienne… Nous sommes tombés amoureux par accident… Comme nous avons eu un enfant par accident“, raconte-t-il à Psychologies Magazine. En 1986, Denise Pascale accouche de leur fils, un petit Simon.
S’ils divorcent quelques années plus tard, ils ne coupent jamais les ponts et gardent une admiration mutuelle… jusqu’à ce que la mort ne les sépare définitivement. En décembre 2017, l’ancien mannequin décède tragiquement des suites d’un cancer. Un drame dont Marc Lavoine, qui s’était rendu à son chevet quelques mois avant sa mort, ne s’est jamais réellement remis.

  • Marc Lavoine pleure son ex-femme et parle de son fils dans The Voice

    Pourtant discret sur sa vie privée, Marc Lavoine en a dévoilé un peu plus sur son fils aîné Simon et sa première épouse Denise Pascale sur le plateau de l'émission "The Voice", diffusée le 1er février sur TF1. C'est avec émotion que le chanteur a évoqué sa famille, après une prestation bouleversante d'un candidat.

Sarah Poniatowski : sa plus longue histoire d’amour

En 1995, Marc Lavoine épouse la décoratrice d’intérieur Sarah Poniatowski, sœur de la créatrice de bijoux Marie Poniatowski, à Marrakech. Ensemble, ils donnent naissance à Yasmine, âgée de 22 ans, Roman, 13 ans, et Milo, 10 ans. Mais après 25 ans d’amour, le couple se sépare en 2018.
Pour l’interprète de Je descends du singe, leur histoire “a mis du temps à se terminer, selon ses confidences au Parisien. “Parce qu’on ne claque pas une porte comme ça. Parce que l’amour se déplace, mais il est là quand même. J’ai passé un quart de siècle avec elle, c’est presque une vie. J’ai beaucoup écrit pour Sarah“, a-t-il expliqué.
Leur divorce est annoncé soudainement, mais les anciens époux semblent déterminés à rester en bons termes. “Nous avons des enfants que nous voulons protéger. On s’aime, on veut garder notre famille qui est notre socle“, explique le chanteur à L’Obs.

L’homme qui a compté dans sa vie

Newsletter

Les informations recueillies sont destinées à CCM Benchmark Group pour vous assurer l’envoi de votre newsletter.

Elles seront également utilisées sous réserve des options souscrites, à des fins de ciblage publicitaire.

Vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d’en demander l’effacement dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

Voir un exemple

Qui l’eut cru? L’interprète de Je ne Veux qu’elle a vécu une belle histoire avec un “il” durant ses jeunes années! En 1986, le chanteur raconte à Mireille Dumas: “Je ne peux pas dire que les hommes m’attirent, je peux dire que j’ai connu un mec qui a mon âge et qui a compté autant que la femme avec laquelle je vis aujourd’hui. C’était une véritable histoire d’amour“.
Pour autant, Marc Lavoine ne se considère pas comme bisexuel: “Bisexualité, homosexualité, peu importe, l’important c’est l’amour. Un moment donné, les envies sont là et pour être bien dans sa tête il faut s’assumer, c’est tout”.

Source: Lire L’Article Complet