Marlène Schiappa : se croyant hors-antenne, elle dérape et commet une grosse bourde en direct

Mardi 4 janvier 2022, de passage dans L’Heure des Pros sur CNews, Marlène Schiappa a commis une drôle de bévue alors qu’elle se croyait hors antenne.

Très médiatisée depuis le début du quinquennat d’Emmanuel Macron, Marlène Schiappa est l’une des personnalités politiques les plus présentes. Et à chacune de ses apparitions télévisuelles, la ministre déclenche de nombreuses réactions. Il faut dire qu’elle a parfois le don de créer un certain malaise. Tout le monde se souvient encore de sa manière si particulière de galvaniser les foules lors du meeting de Laurent Saint-Martin. On a alors pu la voir sur scène, tenant un mégaphone et vociférant à plusieurs reprises : “Quand le parc floral se met à chanter, c’est l’Île-de-France qui va s’ambiancer !”. Une chansonnette qui a laissé les observateurs perplexes. Certains lui ont reproché de faire d’une campagne électorale une sorte de Foire du Trône. Du repost de l’extrait sur le compte Twitter Malaise TV, aux multiples réactions assassines des internautes, Marlène Schiappa, s’est défendue en déclarant que “ce n’est pas parce qu’on est une ministre qu’on doit être sinistre. On peut être sérieux sans se prendre au sérieux”.

Marlène Schiappa se croit hors antenne dans L’heure des pros

Mardi 4 janvier 2022, Marlène Schiappa a de nouveau créé le malaise lors de son passage dans L’heure de pros. Invitée sur le plateau de l’émission de Pascal Praud, la ministre déléguée auprès du ministre de l’Intérieur a eu du mal à réussir son entrée. Il faut dire qu’elle est arrivée avec un léger de retard et n’est donc entrée sur le plateau qu’après le début du direct. « On est en direct là ?« , s’est-elle étonnée.

« Ah oui, on est en direct« , a répliqué l’ancien chroniqueur de Téléfoot. « Très bien, d’accord, bonjour« , a-t-elle ajouté plutôt gênée en enlevant son masque. « Vous savez nous, il n’y a plus de différence entre la vie professionnelle et notre vie à l’antenne puisqu’on a décidé de vivre toujours ici. Donc il y a des caméras partout, on se balade. C’est un nouveau concept de télévision, c’est un loft donc on vit tout le temps et les gens nous écoutent« , a ironisé Pascal Praud.

À voir aussi : Michel Cymes bientôt éjecté de France 2 ? Les révélations inattendues de Matthieu Delormeau

Source: Lire L’Article Complet