Mary-Kate Olsen : 1eres confidences depuis son divorce d’avec Olivier Sarkozy

Entre Mary-Kate Olsen et son ex-mari Olivier Sarkozy, c’est désormais terminé. La styliste américaine a profité d’une compétition équestre, ce samedi 18 septembre, pour se confier sur sa passion pour l’équitation.

Après cinq ans de mariage, Mary-Kate Olsen et Olivier Sarkozy ont mis un terme à leur union. Le couple a divorcé il y a sept mois en raison de différends irréconciliables. Actrice star des années 1990 avec sa jumelle Ashley, la comédienne de 35 ans s’est reconvertie avec succès dans le stylisme. Outre son empire de mode, l’ex-belle-sœur de Nicolas Sarkozy cultive une autre passion : l’équitation. À l’occasion d’une compétition équestre à Rome, ce samedi 18 septembre, Mary-Kate Olsen s’est confiée sur cette discipline chère à son cœur, ses premières confidences publiques depuis sa rupture avec l’homme d’affaires français, de 27 ans son aîné.

Pour Mary-Kate Olsen, l’équitation est une passion depuis son enfance. Enfant star dès son plus jeune âge, l’ancienne vedette de télévision a trouvé dans cette activité une échappatoire à sa carrière. « Avoir l’équitation comme exutoire était très important car cela m’a permis d’avoir une autre vie en dehors du travail et de l’école », déclare-t-elle dans son profil sur le site de l’organisateur de la compétition. En quittant Los Angeles pour New York après le lycée, la Californienne a dû renoncer à l’équitation.

Des qualités essentielles grâce à l’équitation

Un crève-cœur qui a poussé Mary-Kate à revenir vers ce sport. « Ça m’a manqué chaque jour où je ne montais pas », reconnaît-elle. Pour l’ex-actrice, l’équitation apprend aux cavaliers à être « tolérants, patients, disciplinés, compatissants et compétitifs », des qualités essentielles dans la vie de tous les jours. Mary-Kate Olsen est d’ailleurs douée dans sa passion : lors de la Longines Global Champions Tour en Italie, la principale intéressée a terminé 3e à une épreuve de saut, bombe vissée sur la tête et lunettes noires sur le nez. Une satisfaction qui a dû permettre à la papesse de la mode de se vider la tête, loin des tracas de son divorce avec Olivier Sarkozy.

Article écrit avec la collaboration de 6Medias.

Crédits photos : Gwendoline Le Goff / Panoramic / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet