Meghan et Harry poussés à bout ? William leur aurait savonné la planche…

Dans son livre « A Hollywood Princess », Andrew Norton a fait de nouvelles révélations sur les raisons qui ont poussé Meghan Markle et du prince Harry à quitter l’Angleterre pour les États-Unis. Selon ce spécialiste de la famille royale, le prince William aurait fait preuve d’intimidation envers Meghan Markle.

Le 8 janvier 2020, le prince Harry et Meghan Markle ont provoqué une énorme onde de choc en annonçant leur volonté de se mettre en retrait de leurs fonctions royales pour vivre une vie indépendante. Un choix qui leur a valu de nombreuses et souvent violentes critiques. Le duc et la duchesse de Sussex ont pris la décision de quitter l’Angleterre pour s’installer aux Etats-Unis. Dans les nouveaux chapitres de son livre A Hollywood Princess, dont The Mail on Sunday a publié des extraits, Andrew Norton incombe la responsabilité de cette fuite vers les Etats-Unis au comportement du prince William et de sa femme Kate Middleton. « La froideur de la duchesse de Cambridge à l’égard de Meghan et l’intimidation présumée de William ont contribué à une chute dévastatrice de Caïn et Abel entre les frères », affirme ce spécialiste de la famille royale.

Pourtant, le Palais s’est mobilisé pour protéger l’épouse du prince Harry et l’aider à s’adapter à sa nouvelle vie au sein de la famille royale. Andrew Norton assure que la duchesse a été prise en charge par un personnel « formidable ». Au petit soin avec la duchesse, ils auraient passé des centaines d’heures à vérifier les médias sociaux et à signaler des menaces violentes à la police britannique.

Une affirmation qui contredit les déclarations de la belle-soeur de Kate et William dans l’interview explosive accordée à Oprah Winfrey en mars dernier. Dans cette entretien, la duchesse s’est plainte d’avoir été abandonnée par les Windsor lorsqu’elle a rejoint la famille royale. Selon l’auteur, un proche du palais aurait reconnu que le personnel se s’était « plié en quatre » pour soutenir la duchesse de Sussex.

Elizabeth II aux petits soins avec Meghan Markle

D’après Andrew Norton, la reine Elizabeth II aurait également tout fait pour que Meghan Markle se sente à son aise. « Avant le mariage, la Reine avait astucieusement chargé sa propre secrétaire privée adjointe expérimentée, Samantha Cohen, d’expliquer à Meghan les rouages de la monarchie et du Commonwealth« , raconte-t-il dans son livre. La monarque serait même allée encore plus loin, en nommant le prince Harry et son épouse à des postes clés au sein du Commonwealth.

La semaine dernière, une source royale a fermement démenti toute intimidation de la part du prince William et a insisté sur le fait que la famille avait fait tout ce qu’elle pouvait pour soutenir Meghan Markle.

Crédits photos : AGENCE / BESTIMAGE

Autour de

Source: Lire L’Article Complet