Meghan Markle et Harry : ce juteux contrat pour leurs futurs engagements virtuels

Meghan Markle et le prince Harry ont des choses à dire. Et cela passera désormais par des apparitions virtuelles, pour lequel un contrat très précis a été établi avec à la clé un juteux chèque à chaque conférence. De couple royal à business-couple, il n’y a qu’un pas.

Meghan Markle

Harry d’Angleterre

Meghan Markle et le prince Harry sont libérés de toute contrainte envers la famille royale britannique. Le couple, qui a définitivement fini de rembourser les frais de rénovation de Frogmore Cottage, peut désormais se tourner vers l’avenir et penser business. Et ce n’est pas la signature de leur récent contrat avec Netflix qui prouvera le contraire ! Alors que Meghan Markle souhaite faire entendre sa voix dans la course à l’élection présidentielle américaine, les parents d’Archie ont déjà tout prévu pour leurs futurs discours et engagements publics. Pas question d’apparaître pour rien, Meghan Markle et le prince Harry sont désormais indépendants financièrement et doivent mettre du beurre dans les épinards. Comme le révèle le formulaire de quatre pages transmis par l’Agence Harry Walker et partagé par le Daily Telegraph, les parents d’Archie ont tout prévu pour leurs événements virtuels à venir.

Un contrat réglé comme du papier à musique

Et ils ne se sont pas rapprochés de n’importe quelle agence, puisque celle-ci gère notamment les communications de Michelle et Barack Obama. Première doléance : préciser le format de connexion et le plan d’urgence en cas de panne de réseau. Et à chacune de leurs apparitions, les anciens locataires de Frogmore Cottage devraient gagner la coquette somme d’1 million de dollars par prise de parole, en tant que conférenciers virtuels. Avant d’accepter quoi que ce soit, les anciens Sussex veulent avoir une estimation du nombre de participants et une description précise de qui sont ces personnes. Le duo souhaite également savoir si “des éléments de programme en direct ou préenregistrés seront diffusés en même temps que la présentation du Président” et qui d’autre pourrait parler. Un contrat qui ne laisse aucune place à l’improvisation !

Source: Lire L’Article Complet