Meghan Markle et Harry : l'homme à qui ils ont acheté leur manoir aurait brutalisé son ex-femme

Meghan Markle et le prince Harry ont récemment acheté un manoir d’une valeur de 14 millions de dollars. Son ancien propriétaire, Sergey Grishin est accusé par son ex-femme de violences conjugales. Leur procès est encore en cours.

Meghan Markle

Harry d’Angleterre

Sur le papier, la nouvelle résidence du duc et de la duchesse de Sussex a tout pour être parfaite. Si luxueuse qu’elle pourrait agacer les Britanniques. Un spa, une cave à vin, une salle de sport très sexy…tout est en ordre, sauf son passé. Elle appartenait précédemment à l’investisseur russe Sergey Grishin. L’ex-femme de ce dernier, Anna Fedoseeva, et lui se livrent une guerre judiciaire sans merci. Les allégations de son ancienne épouse sont lourdes : elle l’accuse “d’avoir détruit sa vie” et sa santé mentale en la brutalisant. Elle n’hésite pas à qualifier son ancien mari “d’homme dangereux”. Il l’aurait déjà menacée d’un revolver sur la tempe, lui cassant quelques dents au passage.Meghan se bat pour les droits des femmes. Mais dans mon cas, cela veut juste dire rester en vie. Il m’a fait vivre l’enfer, avec des violences domestiques, des coups et des menaces, envers moi d’abord ,mais aussi envers tous ceux que j’aime“, a-t-elle confié au journal The Sun on Sunday.

Un manoir hanté par son passé violent ?

Anna Fedoseeva veut alerter l’opinion publique, car pour elle, il est inconcevable que le couple princier puisse donner des millions à un homme accusé de violences conjugales. Pour autant, l’ex-femme de Sergey Grishin ne pense pas qu’Harry et Meghan aient été mis au courant de cette situation avant l’achat du manoir. Elle regrette seulement que l’agence immobilière chargée de la transaction ne se soit pas plus renseignée. Lors du procès des époux, toujours en cours, des documents attestent que le richissime Russe a envoyé de nombreuses menaces de mort à son ancienne femme. Le principal intéressé nie ces accusations, répliquant qu’Anna Fedoseeva tenterait de lui arracher des millions. Un passé qui fait froid dans le dos. En espérant que ces événements ne hantent pas encore les murs de cette résidence, dans laquelle le couple royal a emménagé depuis six semaines.

Source: Lire L’Article Complet