Meghan Markle menteuse ? Cet aveu embarrassant

D’après le Mail on Sunday, Meghan Markle aurait coopéré avec les auteurs de Finding Freedom afin d’enjoliver son image. De son côté, la duchesse de Sussex dément.

A-t-elle fait en sorte de redorer son image ? Le Mail on Sunday, édité par le groupe Associated Newspaper, révèle que Meghan Markle aurait coopéré avec les auteurs de Finding Freedom, la biographie de la duchesse et son mari le prince Harry. La raison ? Elle aurait souhaité redorer son image. Si elle ne nie pas avoir transmis des informations aux écrivains Omid Scobie et Carolyn Durand via un intermédiaire, le Sun explique qu’elle aurait insisté sur le fait que ce n’était “pas pour son image”.

Si Meghan Markle nie avoir voulu enjoliver son image, le Mail on Sunday n’est pas du même avis. Pour le média, la duchesse de Sussex aurait “présenté sa propre version des faits d’une manière qui lui soit favorable”. D’après des documents judiciaires, qui ont été publiés, il semblerait que Meghan Markle aurait parlé avec quelqu’un qui se serait fait approcher par les auteurs de Finding Freedom, afin de rétablir la vérité par rapport à son père, Thomas Markle. Ces documents indiqueraient que la femme de Harry serait “préoccupée par le récit de son père” concernant son abandon. D’après la maman du petit Archie, tout cela serait faux et aurait été répété dans l’ouvrage.

La duchesse est déjà en conflit avec Associated Press

Meghan Markle n’en est pas à sa première affaire avec Associated Press. La duchesse de Sussex poursuit déjà le groupe pour avoir divulgué dans les colonnes du Daily Mail une lettre qu’elle aurait écrite à Thomas Markle, dont elle s’est éloignée. Pour se défendre, de cette violation de la vie privée, violation du droit d’auteur et utilisation abusive des données personnelles, la duchesse de Sussex aurait déjà dépensé plus de deux millions d’euros de frais de justice.

Article écrit en collaboration avec l’Agence 6Medias

Source: Lire L’Article Complet