Meghan Markle pas au même niveau que Lady Diana ? Son interview explosive remise en cause

Le 7 mars dernier, Meghan Markle a fait trembler le Royaume-Uni avec une interview explosive face à Oprah Winfrey. Pourtant selon une experte de la famille royale, ce n’était rien comparé à celle de Lady Diana en 1995, car les deux princesses n’étaient “pas aussi importantes”.

Meghan Markle

Diana Princesse de Galles

Il y a un mois tout pile, Meghan Markle et le prince Harry secouaient la planète avec une interview choc face à Oprah Winfrey. Racisme, pensées suicidaires, prénom de leur second bébé, le duc et la duchesse de Sussex ont lâché bombe sur bombe pendant plus d’une heure, à tel point que la famille royale britannique s’est quasiment murée dans le silence depuis. Certains analystes ont d’ailleurs estimé que cette interview avait porté un coup très fort à l’image du clan d’Elizabeth II, dont il aurait du mal à se relever. D’autres, comme l’ancien animateur Piers Morgan, s’en sont violemment pris à l’ancienne actrice américaine, l’accusant notamment d’avoir menti.

Pas le même “statut

Quant à l’experte royale Pauline Maclaren, elle estime que l’interview n’était carrément pas si importante que ça. Elle ose d’ailleurs la comparaison avec l’interview choc de Lady Diana en 1995. Le 30 novembre, l’épouse du prince Charles accorde un entretien à Martin Bashir sur la BBC, et vide son sac sur son mariage désastreux, l’infidélité de son époux avec Camille Parker Bowles (“Nous sommes trois dans ce mariage” avait-elle notamment lancé), ou encore ses relations extrêmement tendues avec la famille royale. Une interview qui marquera d’ailleurs la fin de son histoire avec la famille, la reine acceptant enfin le divorce de Charles et Diana. “Je ne pense pas que l’interview de Meghan et Harry peut être comparée à celle de Diana, qui avait vraiment tourné le public contre la famille royale” déclare Pauline Maclaren, pour qui les deux femmes n’ont absolument pas le même “statut“, car Diana était adorée du peuple britannique. “Quand Diana a fait cette interview, c’était après avoir déjà énormément souffert, donc c’était une accumulation de scandales” ajoute-t-elle. D’autant qu’à l’époque, Diana n’avait pas encore quitté la famille royale, alors que Meghan Markle a déjà mis les voiles depuis plusieurs mois pour reconstruire sa vie aux Etats-Unis.

Source: Lire L’Article Complet