Melania Trump : à quoi aurait-elle droit en cas de divorce avec Donald ?

Alors que les rumeurs de séparation se multiplient autour de Melania et Donald Trump, une question se pose désormais : combien l’ancienne First Lady obtiendrait-elle en cas de divorce ?

A propos de


  1. Melania Trump


  2. Donald Trump

Tout au long du mandat présidentiel de son mari, elle a intrigué. Le mystère entourant la personne de Melania Trump semble s’intensifier. Discrète depuis l’échec de Donald Trump aux élections américaines de novembre dernier, l’ancienne First Lady n’en finit plus d’intriguer. Au point que les rumeurs de séparation se multiplient, alors que la Trump Organization est visée par une enquête pénale. En effet, le couple ne vivrait plus sous le même toit. Désormais, une question prédomine : qu’adviendra-t-il de Melania Trump en cas de divorce avec le milliardaire mégalomane ?

Il semble que l’ancien mannequin ait déjà tout prévu. Pour elle comme pour son fils, Barron Trump. “Si l’ancienne Première dame reste mariée longtemps après avoir quitté la Maison-Blanche, elle pourrait renégocier son contrat de mariage pour obtenir davantage“, expliquait en janvier dernier l’avocate Jacqueline Newman, spécialisée dans les divorces, auprès du Daily Mirror. Car le mariage de Melania et Donald Trump se veut avant tout “transactionnel”, selon Stephanie Winston Wolkoff, l’ancienne conseillère de Melania Trump. Comme le confiait la journaliste Mary Jordan, auteure de The Art of Her Deal: The Untold Story of Melania Trump, l’ex-First Lady aurait renégocié son contrat avant d’emménager à la Maison-Blanche. Objectif : la protéger elle et son fils d’un potentiel coup d’éclat de son mari.

Plusieurs dizaines de millions de dollars en jeu

“Inquiète pour ses finances“, Melania Trump aurait réussi à négocier une jolie somme de 41 millions de dollars. Surtout, en cas de divorce, elle obtiendrait la garde de son fils. Un point non négligeable pour celle qui ne veut pas se retrouver dans la même situation que Marla Maples, l’une des anciennes épouses de Donald Trump. Cette dernière, mère de Tiffany Trump, n’avait eu “que” 2 millions de dollars et 100 000 dollars de pension alimentaire par mois à son divorce avec le magnat de l’immobilier.

Grande perdante, elle avait obtenu beaucoup moins qu’Ivana Trump, la mère d’Ivanka, Donald Jr et Eric Trump, et surtout première épouse de Donald Trump. L’ancien mannequin tchèque avait pu négocier une immense propriété dans le Connecticut et un appartement dans la Trump Plaza, à Atlantic City, ainsi que 650 000 dollars de pension alimentaire par mois. Mais il semble que dans l’art de la discussion Melania Trump ait gagné. Forte sûrement d’un passage à la Maison-Blanche.

Crédits photos : WALTER / BESTIMAGE

Autour de

Source: Lire L’Article Complet