Melania Trump : combien lui rapportera son statut d’ex-First Lady après son départ de la Maison Blanche ?

A l’instar de son époux Donald Trump, Melania Trump devrait percevoir une pension de retraite pour son rôle de First Lady. Une somme versée à vie, prévue dans un texte de loi voté en 1958.

C’est désormais officiel selon les principaux médias américains. Depuis le 7 novembre, Joe Biden est le 46ème président des Etats-Unis. Un victoire du camp démocrate, avec 290 grands électeurs à la clé. En janvier prochain, sauf retournement de situation, l’ancien vice-président de Barack Obama et son épouse, Jill, investiront le Bureau ovale de la Maison Blanche. Melania et Donald Trump devront plier bagages, mais non sans une moindre compensation.

Ainsi, le futur ex-président pourra bénéficier d’une jolie pension de retraite à vie. Ses anciennes fonctions lui permettront également de bénéficier de frais de voyage, de personnels, d’un bureau, d’une assurance maladie, mais également d’une sécurité, avec une mise à disposition des services secrets. Autant d’avantages présents dans le “Former President Act de 1958”… qui s’appliquent également aux épouses des présidents américains. Ainsi, si le Congrès a fixé la pension pour les chefs d’Etat à 210 700 dollars (soit 17 500 dollars par mois) en 2020, les conjoints bénéficient également d’une pension à vie avoisinant les 20 000 dollars.

Plafonnement des pensions de retraite ?

Que ce soit pour Donald ou Melania Trump, leurs pensions respectives seront versées le jour où le nouveau président sera officiellement investi. Ces avantages cumulés représentent en moyenne un million de dollars par an et par président, comme l’a calculé Capital. Une somme qu’il a été question de réduire. En novembre 2017, le républicain Jody Hice a présenté au Congrès un texte visant à plafonner à 500 000 dollars par an le budget dépensé pour les ex-présidents américains et à 200 000 dollars par an le montant de leur pension. Un projet de loi voté à l’unanimité par la Chambre des représentants, mais toujours en attente d’examen au Sénat.

Crédits photos : WALTER / BESTIMAGE

Source: Lire L’Article Complet