Melania Trump tenterait de convaincre son mari "d'accepter la défaite"…

Depuis le 7 novembre dernier, et l’annonce de la victoire de Joe Biden à l’élection présidentielle américaine, Donald Trump n’a toujours pas admis la défaite… En coulisses, sa femme s’activerait pour lui faire entendre raison.

Il avait accusé samedi Joe Biden de se “précipiter pour se présenter faussement” en vainqueur de la présidentielle américaine et avait pesté que cette élection était “loin d’être terminée”. Donald Trump, qui s’est absenté de la vie public pendant plusieurs heures ce 7 novembre, était au golf lorsqu’il a appris l’issue du scrutin qui a intéressée la planète entière .

Melania Trump essayerait de convaincre son mari d’accepter la défaite…

Lui qui est persuadé d’avoir remporté l’élection, “et de loin” , a annoncé son plan via un communiqué carabiné. Il a promis : “à partir de lundi notre équipe va commencer à porter nos dossiers devant les tribunaux pour s’assurer que les lois électorales soient pleinement respectées et que le vrai vainqueur soit proclamé”. Et d’ajouter : “Je ne lâcherai pas tant que le peuple américain n’aura pas eu droit au décompte honnête qu’il mérite”.

En coulisses, à Washington, l’ambiance serait de fait très tendue… Au point que Melania Trump aurait décidé d’intervenir. Selon CNN, la First Lady tenterait en privé de convaincre son mari de reconnaitre sa défaite… Tout comme le gendre du président, Jared Kushner, Melania Trump lui aurait “exprimé” son avis,”comme elle le fait souvent”, selon une source.

Sur Twitter, la première dame a pourtant twitté un message plutôt contradictoire ce 8 novembre. Elle a estimé : “le peuple américain mérite des élections justes. Chaque vote légal – et non illégal – doit être pris en compte. Nous devons protéger notre démocratie dans la transparence la plus totale”. 

A-t-elle vraiment l’intention de divorcer ?

Et ce n’est pas la seule rumeur qui agite la Toile, ces dernières heures. Dans les colonnes du Daily Mail, cette semaine, on apprend également que “Melania compte les minutes qu’il reste à son mari avant de quitter la Maison-Blanche pour pouvoir enfin divorcer”. Selon une ancienne collaboratrice : “Si Melania essayait de lui infliger l’humiliation ultime en le quittant pendant son mandat, il trouverait un moyen de la punir”. Elle aurait donc tout intérêt à précipiter la fin du mandat de 4 ans de Donald Trump…

The American people deserve fair elections. Every legal – not illegal – vote should be counted. We must protect our democracy with complete transparency.

>> A voir aussi : Donald Trump en deuil et humilié : Melania Trump le repousse une fois de plus en public…

F.A

Source: Lire L’Article Complet