« Même Éric Ciotti est fiché S ! » : le camp d’Emmanuel Macron se gausse

Dans les colonnes du Point en kiosque ce jeudi 3 juin, un proche d’Emmanuel Macron se paye la tête du député Les Républicains, Éric Ciotti.

A propos de


  1. Emmanuel Macron

L’entourage d’Emmanuel Macron n’y va pas de main morte avec Éric Ciotti. Comme le rapporte Le Point en kiosque ce jeudi 3 juin, certains experts décrivent une droite à la dérive, à l’approche de la prochaine présidentielle. Et nos confrères de comparer la droite au Titanic, “un navire en perdition, sans cap et dont beaucoup veulent sauter avant de percuter l’iceberg de 2022″. Interrogé par l’hebdomadaire, un stratège de l’Élysée revient sur la participation d’Éric Ciotti au rassemblement des policiers devant l’Assemblée nationale à Paris, organisé le mercredi 19 mai. “Tout le monde se radicalise. Même Éric Ciotti est fiché S !”, se moque-t-il. Pour faire barrage à Marine Le Pen qui, selon les derniers sondages, devrait se retrouver au coude-à-coude avec Emmanuel Macron au deuxième tour de l’élection présidentielle, ce proche du chef de l’État compte sur la droite “raisonnable et constructive”, prête à rejoindre le Président sortant.

Dans l’hémicycle du Palais Bourbon, Éric Ciotti avait tenu à relayer les revendications des policiers, lors de l’examen du projet de loi pour la “confiance dans l’institution judiciaire”, adopté en première lecture par l’Assemblée nationale le mardi 25 mai. “J’ai entendu le cri de colère des policiers” et “ils ont raison, il faut protéger l’uniforme”, avait-il lancé au ministre de la Justice Éric Dupond-Moretti. Et ce dernier de rétorquer : “Quand il y a un compte rendu sportif, vous avez toujours quelqu’un qui saute derrière pour se faire voir. Vous êtes celui-là. Moi, je ne suis pas un idéologue ni un dogmatique. Si je pensais que les peines planchers étaient susceptibles de faire baisser la délinquance, j’irais des deux mains et des deux pieds.”

Le soutien d’Éric Ciotti aux militaires

Quelques jours plus tôt, le député Les Républicains, invité sur RMC le mardi 11 mai, avait témoigné son soutien à la tribune de Valeurs actuelles, publiée par des militaires en activité. “Je soutiens cette tribune et je la signe”, avait-il assuré. Et d’insister : “Bien sûr que je partage le constat” des signataires. Éric Ciotti avait également évoqué “la terreur qui s’installe dans les quartiers où la loi de la République n’est plus appliquée”.

Article écrit avec la collaboration de 6Medias.

Crédits photos : LIONEL URMAN / BESTIMAGE

Autour de

Source: Lire L’Article Complet