Metz : une femme poignardée par son mari en pleine rue, les témoins sous le choc

Jeudi 3 juin 2021 en début d’après-midi, une femme a été poignardée par son mari en pleine rue dans un quartier de Metz. Selon les premiers rapports de la police, l’homme aurait agressé sa compagne avant de tenter de mettre fin à ses jours.

Restez informée

Une histoire glaçante. Aux alentours de 14 heures, jeudi 3 juin 2021, un homme a tenté d’assassiner sa femme dans une rue de Metz sous le regard choqué de plusieurs passants. En effet, comme l’a détaillé Le Républicain Lorrain, l’homme a poursuivi sa compagne dans le quartier de Borny avant de l’immobiliser en la blessant grièvement de plusieurs coups de couteau. Selon un témoin présent lors de la scène, qui a diffusé la vidéo de la scène sur les réseaux sociaux, plusieurs coups de feu auraient également été tirés. Pour l’heure, le diagnostic vital de la victime est engagé, tout comme celui de son agresseur.

“L’horreur, en pleine rue, en plein jour à Borny”

Selon des sources concordantes, la victime aurait été poursuivie au niveau du Boulevard d’Alsace dans le quartier de Borny. Comme en témoigne la vidéo de l’agression, l’homme aurait plaqué sa femme, et mère de ses trois enfants, au sol avant de lui tirer deux fois dessus. Il aurait également menacé une passante qui venait d’assister à la scène, avant de retourner l’arme contre lui. Selon le maire de Metz, François Grosdidier, la victime et son agresseur étaient en “instance de divorce” : “C’est dramatique. Comment un divorce qui se passe mal peut-il aboutir à un tel acte ? Toutes mes pensées sont tournées vers la mère de ces trois enfants. J’espère qu’elle va s’en sortir. Il faudra aussi accompagner les enfants dans cette épreuve”, a-t-il écrit sur Twitter.

Les deux blessés grave ont d’abord été évacué vers l’hôpital de Mercy. L’homme a depuis été évacué directement vers l’hôpital central de Nancy tandis que sa femme et mère de ses trois enfants est actuellement soignée à l’hôpital de Mercy avant d’être transférée vers le service neurochirurgie de l’hôpital nancéien. Sur les réseaux sociaux, plusieurs personnalités politiques ont réagi avec émotion au drame : “L’horreur, en pleine rue, en plein jour à Borny. Toute la lumière devra être faite sur ce drame afin d’accentuer, encore, notre action contre les violences conjugales”, a écrit le député Ludovic Mendes. Plusieurs ont également appelé à ne pas diffuser la vidéo du drame sur les réseaux sociaux.

L’horreur, en pleine rue, en plein jour à #Borny. Toute la lumière devra être faite sur ce drame afin d’accentuer, encore, notre action contre les violences conjugales.

J’adresse tout mon soutien à la victime et à ses proches. https://t.co/jf7mQMDixc

Nouvelle tentative violente de féminicide, à #Metz, alors que le meurtre de Stéphanie Di Vincenzo à #Hayange est dans tous les esprits. Plutôt que de partager des images sidérantes, songeons à ses enfants, aux nôtres et à la prise de conscience pour que ces violences cessent.

⚫️Bouleversée par ce déchaînement de violence conjugale sous les yeux d’un enfant de 12 ans. Le « vivre ensemble » par ceux qui n’en veulent pas.Tolérance zéro pour la barbarie à #Metz ! https://t.co/XLIIRmXs4I

Source: Lire L’Article Complet