Meurtre de Lola : “Mauvaise graine”, “la honte”, la sœur de Dahbia sort du silence

Depuis le meurtre de Lola, la principale suspecte est en détention dans le centre pénitentiaire de Fresnes (Val-de-Marne). Sa sœur aînée a donné quelques informations sur Dahbia B. lors de son audition, comme le relate Le Monde ce vendredi 4 novembre.

Depuis le 14 octobre, la France est secouée par l’affaire Lola, cette jeune fille de 12 ans retrouvée morte et ligotée dans une valise dans le 19e arrondissement de Paris. Alors que ses obsèques se sont déroulées le 24 octobre à la collégiale Saint-Omer de Lillers, dans le Pas-de-Calais, la principale suspecte du meurtre, Dahbia B., 24 ans a, elle, été placée en détention à la prison de Fresnes, dans le Val-de-Marne, le 17 octobre.

L’une des sœurs aînées de la suspecte, a, elle aussi, passé du temps en garde à vue. Mais aucune charge judiciaire n’a finalement été retenue contre elle. Le quotidien Le Monde a eu connaissance du dossier et a mis en lumière les propos de celle-ci ce vendredi 4 novembre. Sur sa petite sœur, celle qui a deux ans de plus a dit qu’elle était de « la mauvaise graine » et qu’« elle faisait toujours des problèmes ».

« Elle ne sert à rien, ma sœur »

Le comportement de la suspecte aurait changé au moment du décès de ses parents (en 2019 et 2020). Sa sœur a expliqué aux enquêteurs qu’elle pensait que sa cadette avait « fait une sorte de dépression ». Mais si elle a pointé du doigt ce moment semble-t-il difficile à vivre pour elle, elle a néanmoins précisé que Dahbia était « maligne », avait une « forte personnalité » et qu’elle finissait toujours par obtenir ce qu’elle veut. Elle est même allée plus loin dans ses confessions sur celle qu’elle héberge parfois dans son studio du sixième étage du 119, rue Manin, qu’elle sous-loue à un ami. Ce studio où la jeune Lola a été torturée et tuée : « Elle sort. Elle rentre. Elle ne sert à rien, ma sœur. Elle me tape la honte quand je l’ai fait sortir avec moi. »

L’aînée est aussi revenue sur l’état psychologique de sa sœur ces dernières semaines : « Ces derniers temps, elle est devenue énervée car je ne faisais que lui dire qu’elle est grande et ne doit pas rester sans rien faire », a-t-elle expliqué, avant d’ajouter : « Pour moi, elle est bipolaire : des fois elle rigole, des fois non. Tout le temps, elle change. » En septembre, alors qu’elle était à Marseille, sa sœur a été réveillée en pleine nuit par Dahbia : « J’ai reçu un message. Ils vont me tuer. Ils vont me tuer le 16. » La question de la santé mentale de Dahbia B. est désormais entre les mains des psychiatres.

Article écrit en collaboration avec 6Medias

Crédits photos : Laurent Sanson/Panoramic/Bestimage

A propos de

  • Abonnez-vous à vos stars préférées et recevez leurs actus en avant première !

  • Lola Daviet

  • Dahbia B.

Autour de

Source: Lire L’Article Complet