Michel Berger : le jour de sa crise cardiaque, il ne voulait pas inquiéter France Gall

Le premier drame de la vie de France Gall c’est le décès soudain de son mari et du père de ses enfants, Michel Berger, le 2 août 1992 alors qu’il n’avait que 44 ans.

Son ancien attaché de presse Grégoire Colard confiait à France Dimanche que le chanteur qui avait d’importants problèmes de cholestérol ne pensait pas mourir vieux : « Un an aupa­ra­vant, il avait fait un mois de régime sans sel, sans beurre, avant de se rebel­ler, à sa façon toujours très mesu­rée. Il s’était mis à fumer deux ciga­rettes par jour, boire un verre de vin pour lutter contre son sort… Il hurlait Je ne veux pas mourir »

Le 2 août 1992, dans sa propriété de Ramatuelle dans le sud de la France, Michel Berger interrompt une partie de tennis suite à des douleurs dans la poitrine. Elles disparaissent quelques minutes plus tard et il n’en parle pas à son épouse France Gall. Mais dans la soirée, les douleurs reviennent alors que l’artiste prend un bain. Cette fois, inquiet, il informe son épouse qui appelle aussitôt un médecin. Celui-ci trouve Michel Berger allongé dans son lit, il ne souffre plus mais craint pour la suite : “Cela me serrait dans la poitrine, je ne veux pas re-souffrir comme ça”. Le médecin contacte alors SOS médecins et le Samu, dotés du matériel nécessaires au soin cardiaque dont l’auteur-compositeur semble avoir besoin. Mais il est trop tard. Après une ultime tentative médicale et avant que les secours n’arrivent, Michel Berger décède.

Moins d’une année après, France Gall était diagnostiquée d’un cancer du sein qu’elle a attribué à la douleur de perdre ainsi son compagnon. Elle est décédée, ce dimanche 7 janvier, à l’âge de 70 ans.

Crédits photos : Belpress/ANDBZ/ABACA

Autour de

Source: Lire L’Article Complet