Michel Cymes : son nouveau coup de gueule contre les soignants anti-vaccins

Mercredi 13 octobre 2021, Michel Cymes s’est confié auprès de Yahoo sur ce qu’il pense des Français anti-vaccins, notamment des membres du corps soignants qui refusent encore d’être vaccinés.

  • Michel Cymes

Depuis le début de la crise sanitaire, Michel Cymes milite en faveur du plan vaccinal contre la Covid-19. Si environ 50 millions de Français ont reçu les deux doses de vaccin, certains demeurent sceptiques et refusent de se faire vacciner. Des cas qui échappent à la compréhension de Michel Cymes. Le médecin le plus populaire de l’hexagone n’est en effet pas tendre avec ceux qui refusent de se faire vacciner. « Quand on prend ce genre de responsabilité, celle de ne pas se faire vacciner, il faut se regarder dans la glace le matin en se disant : ‘Oui, je peux tuer des gens dans la journée ‘ « , a confié Michel Cymes, dans un entretien accordé mercredi 13 octobre 2021, à Yahoo.

Si le médecin généraliste prend une position aussi tranchée, c’est parce que le virus continue de circuler et de faire des dégâts. « Le virus circule encore, il y a encore des gens fragiles qui vont être contaminés, qui vont probablement mourir avec la responsabilité de ceux qui ont refusé de se vacciner et qui vont donc transmettre ce virus à des gens qu’ils vont croiser et qui, eux, n’auront peut-être pas pu se faire vacciner pour des raisons médicales : contre-indications, un système immunitaire qui ne supporte pas la vaccination ».

Michel Cymes en colère contre les soignants anti-vaccins

Parmi les personnes qui refusent d’être vaccinées, il y a des membres du corps médical. « Je pense qu’un jour il faudra demander des comptes à ceux qui ont été médecins ou infirmières et qui ont refusé de se faire vacciner pour des raisons qui leur sont probablement personnelles », a affirmé celui qui officie régulièrement sur France 2 au côté d’Adriana Karembeu. Depuis le 15 septembre 2021, les soignants doivent avoir au moins reçu une première dose pour pouvoir continuer à travailler. Mais voilà, certains refusent d’être vaccinés et ne peuvent ainsi plus travailler. « Je ne m’apitoie absolument pas sur le sort des infirmières ou des médecins qui ont fini par quitter ce métier parce qu’ils n’ont pas voulu se faire vacciner. C’est leur choix, c’est leur problème. » Michel Cymes n’est pas près de changer de position : « Je refuse de débattre avec des antivax« .

A lire aussi : Michel Cymes sans cesse sollicité par un célèbre journaliste pour des ordonnances, il balance !

Source: Lire L’Article Complet