Michel Drucker : ce qu’il s’est refusé de faire pour son grand retour à la télévision

Ce dimanche 28 mars, Michel Drucker l’attendait avec impatience. Cette date marque enfin son grand retour à la télévision après six mois de convalescence. Alors hors de question pour l’animateur de France 2 de gâcher la fête !

Michel Drucker

« C’est la première fois de ma carrière que je ne travaille pas depuis si longtemps. Près d’un an, car en mars en 2020, lors du premier confinement, j’avais des problèmes de thyroïde et je m’étais déjà arrêté. Mon entourage me rassure et me dit que c’est comme le vélo, ça ne s’oublie pas, mais je vous l’avoue : j’ai des doutes », avait confié Michel Drucker dans les colonnes de Gala à l’approche de son grand retour. Et pourtant, ses proches avaient raison. Arrivé dans le Studio Gabriel ce mercredi 24 mars, le présentateur historique de Vivement dimanche a rapidement retrouvé ses marques. En septembre dernier, l’époux de Dany Saval avait fait une belle frayeur à son public. Il avait dû subir une lourde opération du cœur avant de passer une seconde fois entre les mains des médecins pour une cicatrice qui s’était « dangereusement infectée ». Après s’être reposé et avoir suivi à la lettre un programme de remise en forme, Michel Drucker est désormais prêt à accueillir à nouveau ses amis sur son canapé rouge.

Quatre jours avant la diffusion à la télévision, l’animateur de France 2 a repris le chemin des plateaux et a mis en boîte deux numéros inédits de Vivement dimanche. Le tout, sous l’œil admiratif de Delphine Ernotte-Cunci, la présidente de France Télévisions, et Stéphane Sitbon-Gomez, le directeur des programmes du groupe. « On a fait le pari que son énergie incroyable serait intacte. Et il n’a pas changé ! C’est lui qui a fixé la date de son retour et il l’a tenue. Un exploit du point de vue de la santé et un rendez-vous d’un point de vue télé », a déclaré ce dernier auprès du Parisien – qui a assisté grand retour du monstre sacré du PAF.

Michel Drucker ne voulait pas craquer

De son côté, Delphine Ernotte-Cunci était « stupéfaite de le voir aussi en forme ». Même émotion pour les invités de ce nouveau numéro de Vivement dimanche. « En le voyant reprendre sa place, j’ai été cueilli, très touché qu’il soit là », a reconnu Gad Elmaleh – qui considère l’animateur comme « quelqu’un de la famille ». S’il a sans doute lui aussi été ému par ces retrouvailles, Michel Drucker n’a en revanche rien laissé transparaître. « Aujourd’hui, l’émotion était partagée et j’ai senti celle des humoristes qui, d’habitude, la retiennent car ils sont là pour rire de tout. Il ne fallait pas que je montre la mienne car cela aurait été larmoyant. Quand le générique a démarré, je me suis dit : “Ça y est, c’est reparti.” Le miracle a eu lieu. » The show must go on !

Source: Lire L’Article Complet