Michel Drucker : ses rares confidences sur la fin de vie de Jacques Chirac

Jeudi 23 septembre 2021, Michel Drucker était l’invité d’Anne-Elisabeth Lemoine dans l’émission C à vous sur France 5. Le présentateur emblématique de France 2 a évoqué sa dernière interview de Jacques Chirac en 2009 dans Vivement Dimanche, la dernière de l’ancien chef d’Etat.

  • Jacques Chirac
  • Michel Drucker

Des images émouvantes. Jeudi 23 septembre 2021, à quelques jours du triste anniversaire de la mort de Jacques Chirac, emporté le 26 septembre 2019 d’une insuffisance rénale, Michel Drucker s’est livré avec émotion sur le plateau de C à vous sur France 5. Le taulier de France Télévisions, qui se remet doucement d’un triple pontage coronarien, a évoqué l’une des interviews les plus marquantes de son émission Vivement Dimanche : celle de Jacques Chirac en décembre 2009. Et pour cause, cet entretien d’une heure et demie sera la dernière apparition de l’ancien Président à la télévision. Interrogé à ce sujet par Anne-Elisabeth Lemoine et ses chroniqueurs, Michel Drucker a fait de rares confidences sur les dernières années de l’homme politique.

« Il est allé faire sa sieste et je savais qu’on ne le reverrait pas »

« Vous saviez en le quittant, Michel Drucker, que l’on ne le reverrait plus devant une caméra de télévision ? », demande la présentatrice de C à vous. « On n’avait pas de public. C’était un tête à tête avec une fenêtre de tir d’une heure et quart. […] On m’avait dit : ‘Il est fatigué’. Il avait eu, plusieurs années auparavant, son AVC« , a d’abord expliqué Michel Drucker. « On a déjeuné juste après, il est allé faire sa sieste… et je savais qu’on ne le reverrait plus. Je savais qu’il ne reparlerait plus. Il était très fatigué », a-t-il confié avec émotion.

De cet entretien, Michel Drucker garde un souvenir impérissable. Réputé pour son humour ravageur et son armure impassible, Jacques Chirac se laissera aller à des confidences auxquelles le présentateur de Vivement Dimanche ne s’attendait pas : « Il a un peu fendu l’armure pour la première fois. Il parle de sa mère, de son père, de sa jeunesse, de Bernadette… Ce n’était pas simple de le faire parler de toutes ces années-là, lui qui était verrouillé et secret », a expliqué Michel Drucker. Et de conclure : « C’était un Chirac très très émouvant… »

Source: Lire L’Article Complet