Mireille Dumas bientôt de retour à l’antenne ? Sa réponse cash

L’actualité de Mireille Dumas est en ce moment très chargée. Mais l’animatrice serait-elle prête à revenir à l’antenne ? Elle donne sa réponse très directe dans les colonnes du JDD, dimanche 21 novembre 2021.

  • Mireille Dumas

Cela fait quarante ans que Mireille Dumas fait le bonheur des téléspectateurs. La productrice de Vie privée, vie publique fait d’ailleurs l’objet d’un documentaire, baptisé Les Années télé de Mireille Dumas, diffusé vendredi 26 novembre 2021 sur France 3. Mais l’animatrice ne s’arrête pas là : elle publie aussi un livre, Rencontres inoubliables – Vie privée, vie publique. À cette occasion, la productrice s’est confiée sur ses nombreuses années télé dans les colonnes du JDD, dimanche 21 novembre 2021. Et si certains pensaient que ces événements liés à Mireille Dumas la pousseraient à revenir à l’antenne, ils vont être déçus. En effet, la présentatrice n’est pas prête à retrouver les plateaux télé : « Quant à l’antenne, je ne voulais pas y retourner : j’ai vécu à deux reprises le traumatisme d’avoir à me séparer d’équipes dans ma petite société de production indépendante […] Je ne ferai plus d’antenne », a-t-elle confié. Toujours très honnête dans ses propos, elle est également revenue sur sa séparation avec le groupe France Télévisions.

Mireille Dumas : « J’ai connu quelques mois de frustration »

Et Mireille Dumas ne mâche pas ses mots : « Remerciée deux fois d’ailleurs… En 1996 avec Bas les masques puis en 2011 avec Vie privée, vie publique. Mais aujourd’hui ce ne sont plus les mêmes personnes aux commandes. Par ailleurs, j’ai toujours considéré qu’une case dans une grille de programmes ne vous appartenait pas. Même si j’ai pu trouver ça injuste ». Elle avoue qu’après ces décisions, la pilule a eu du mal à passer : « J’ai connu quelques mois de frustration, c’est vrai. Mais n’étant pas née avec l’antenne et venant du documentaire, je suis retournée très vite à cette passion : le métier de journaliste et de réalisatrice ».

Mireille Dumas a également évoqué un de ses plus grands regrets en télévision : ne pas avoir pu interroger François Mitterrand. « J’ai essayé en 1993. J’avais approché son conseiller en communication […] Nous étions presque d’accord quand il m’avait posé la question du nom que prendrait cette édition spéciale. Quand je lui ai dit, très naïvement, ‘tout simplement Bas les masques’, je l’ai vu se figer et me dire : ‘Vous n’y pensez pas !’. Je n’ai plus jamais eu de nouvelles ». Des confidences touchantes.

Source: Lire L’Article Complet