Miss France 2021 : qui est Leïla Veslard, Miss Aquitaine 2020 ?

L’élection de Miss Aquitaine 2020, qualificative pour Miss France 2021, a eu lieu ce 29 août à Anglet. C’est la jeune Leïla Veslard, à peine 18 ans, qui a obtenu l’écharpe et décroché l’opportunité de représenter sa région au concours national.

Les élections de miss régionales se suivent et ne se ressemblent pas. En cette année 2020 marquée par la crise sanitaire, tous les comités doivent d’adapter. Si celui de Miss Tahiti a choisi d’annuler purement et simplement son élection, d’autres essaient de trouver des solutions. L’une d’entre elles est d’opter pour une cérémonie en huis clos, avec le minimum de public possible et retransmise en direct sur le net. C’est celle qu’ont choisi les organisateurs de Miss Aquitaine. Ce samedi 29 août, au Théâtre Quintaou d’Anglet, dans les Pyrénées-Atlantiques, seuls quelques proches des candidates étaient autorisés à accéder à la salle. Clémence Botino et Sylvie Tellier avaient fait le déplacement, et le show a été assuré pour les spectateurs qui suivaient l’événement sur un live Facebook. Les 17 prétendantes ont défilé et c’est finalement Leïla Veslard qui a été élue Miss Aquitaine 2020, succédant à Justine Delmas.

Leïla Veslard, une jeune chanteuse engagée

« Je suis extrêmement honorée et surprise ce soir. Je n’arrive pas vraiment à réaliser pour l’instant », a confié Leïla Veslard – comme le rapporte Sud Ouest – lorsqu’elle a appris qu’elle avait décroché le titre. Sa première dauphine est Orianne Galvez-Soto, tandis que Salomé Dumas, Alexia Riquet et Élodie Sirulnick sont respectivement deuxième, troisième et quatrième dauphine. Leïla Veslard, qui a eu 18 ans il y a quelques semaines, a obtenu son baccalauréat littéraire au début de l’été et été élue Miss Périgord le 23 août dernier. Une semaine plus tard, la voilà représentante de toute sa région. Danseuse et chanteuse, fille de musiciens, la reine de beauté d’1m77 est heureuse d’avoir réussi à s’imposer face à ses 16 rivales pour le titre de Miss Aquitaine 2020. Ayant obtenu la précieuse écharpe, elle a confié qu’elle avait désormais hâte de mener un combat qui lui « tient vraiment à cœur » : « la défense des enfants, que ce soit les enfants malades ou encore maltraités. Ce sont des êtres vulnérables », a-t-elle déclaré lors de son élection. Un discours qu’elle tiendra sans doute sur la scène de l’élection de Miss France 2021, en décembre prochain !

Source: Lire L’Article Complet