Mort d’Anémone : son fils Jacob rétablit une part de vérité sur la brouille avec la troupe du Splendid

Anémone a tiré sa révérence le 30 avril 2019. Disparue à l’âge de 68 ans, l’actrice a laissé derrière elle une filmographie incroyable. Mais à l’occasion de sa disparition, une polémique a enflé : la star aurait été oubliée par ses anciens compagnons du Splendid. Dans Le Parisien, son fils Jacob Bourguignon rétablit une part de vérité sur cette affaire.

Anémone

Anémone est décédée le 30 avril 2019, à l’âge de 68 ans, des suites d’un cancer des poumons à l’hôpital de Poitiers dans la Vienne, où elle résidait depuis quelques années. Révélée au grand public grâce à Coluche dans Vous n’aurez pas l’Alsace et la Lorraine (1977), Anémone avait fait ses adieux à la scène sans le moindre regret. « Ça y est, j’ai ma retraite et de quoi vivre sans bosser. J’ai toujours adoré ne rien foutre », confiait-elle alors dans les colonnes du Parisien. Membre de la troupe du Splendid, elle s’était fait connaître par des films devenus cultes tel que Le Père Noël est une ordure, où elle incarnait la mythique Thérèse. Moins attirée par les sirènes du succès que ses anciens camarades de jeu, Anémone s’était néanmoins éloignée du Splendid, pas forcément dans de bonnes conditions.

“Elle m’a bien sûr parlé de cette brouille, mais même si j’adore ma mère, je sais que ce n’était que sa version”, a déclaré le fils d’Anémone, Jacob Bourguignon, dans un entretien avec Le Parisien ce lundi 31 mai. Le vidéaste, qui avait fustigé l’oubli de sa mère lors de l’hommage rendu par l’Académie des Césars à la troupe du Splendid lors de la dernière cérémonie, a tenu à rétablir certaines vérités sur cette histoire auprès de nos confrères.

Pas totalement oubliée

Jacob Bourguignon a expliqué qu’il “aimerait réaliser un documentaire pour raconter ce qui s’est vraiment passé” avec les autres membres de la fameuse troupe de théâtre. Il a bien sûr “trouvé dommage” que les comédiens du Splendid n’aient pas prononcé quelques mots sur sa maman, lorsqu’ils ont reçu leur César, et ce d’autant plus “qu’on l’a vue à plusieurs reprises sur l’écran, et que son personnage de Thérèse a marqué Le Père Noël est une ordure, a-t-il ajouté.

En revanche, celui qui est devenu producteur a tenu à rétablir la vérité sur une rumeur infondée. “Un journal a rapporté que les membres du Splendid n’avaient pas envoyé de fleurs pour l’enterrement de ma mère : c’est totalement faux”, s’est expliqué le frère de Lili Bourguignon. “Pour les obsèques, qui étaient au fin fond du Poitou, ils ont envoyé une gerbe de fleurs et toute l’équipe l’a signée“, a-t-il précisé à nos confrères.

Source: Lire L’Article Complet