Mort de Grichka et Igor Bogdanoff : la date et le lieu des obsèques dévoilés

Respectivement décédés le 28 décembre 2021, puis le 3 janvier 2022, Grichka et Igor Bogdanoff ont succombé à la Covid-19. Plusieurs jours après le décès des frères jumeaux, la date de leur enterrement a été dévoilée par leurs proches via BFMTV.

  • Igor Bogdanoff
  • Grichka Bogdanoff

Ils laissent derrière eux un grand vide. En ce début d’année 2022, l’heure n’est pas aux réjouissances pour la famille Bogdanoff. En effet, lundi 3 janvier, soit six jours après le décès de Grichka Bogdanoff, son frère jumeau Igor Bogdanoff décédait à l’hôpital, des suites de la Covid-19. Selon leur ami Luc Ferry, les animateurs de Temps X, anciennement sur TF1, avaient catégoriquement refusé de se faire vacciner contre le virus, alors que l’avocat de Grichka Bogdanoff avait affirmé qu’ils étaient loin d’être des antivax. Décédés à quelques jours d’intervalle, les deux jumeaux vont avoir le droit à des funérailles en bonne et due forme. « La famille va décider, mais vous pensez bien qu’ils vont certainement être enterrés ensemble. La vie ne les séparait pas, la mort ne va pas les séparer », a déclaré leur avocat, Édouard De Lamaze sur BFMTV, lundi 3 janvier 2022.

Une cérémonie commune pour Igor et Grichka Bogdanoff

Mercredi 5 janvier 2022, la chaîne d’information en continu a confirmé que les obsèques d’Igor et Grichka Bogdanoff auront lieu le même jour, le lundi 10 janvier 2022 à 15 heures, au sein de l’église de la Madeleine, à Paris. Selon les informations de BFMTV, c’est la famille des jumeaux, Igor et Grichka qui a pris le soin de dévoiler la date de la cérémonie. Pour rappel, c’est par le biais d’un communiqué présenté à l’AFP que la famille des deux scientifiques avait annoncé la mort de Grichka, le 28 décembre 2021. « La famille ne souhaite pas communiquer au-delà du texte transmis à l’AFP. Le temps est à présent au recueillement pour nous tous », pouvait-on lire.

Au micro de RTL, le 4 janvier, leur attaché de presse Cédric André s’est souvenu de la relation plus que fusionnelle qui les unissait. « Ils étaient plus qu’inséparables, ça sortait de l’entendement. C’était fusionnel. L’un ne pouvait pas ne pas être avec l’autre, l’un commençait une phrase, l’autre la terminait« , avait-il confié, très ému.

Source: Lire L’Article Complet