Mort de Jacob Desvarieux : Jocelyne Béroard (Kassav’) évoque ses « comorbidités »

Ce vendredi 30 juillet, Jacob Desvarieux, le guitariste du groupe antillais Kassav’, est décédé à l’âge de 65 ans des suites du Covid-19. Au lendemain de sa mort, la chanteuse Jocelyne Béroard a évoqué au micro de RTL ses “comorbidités”.

La légende du zouk est décédée. Jacob Desvarieux, l’un des fondateurs du groupe Kassav’, est mort à l’âge de 65 ans à cause du Covid-19. La nouvelle a été annoncée ce vendredi 30 juillet. L’artiste avait été hospitalisé au début du mois de juillet, puis placé en observation après avoir été testé positif au virus. Ce samedi 31 juillet, la chanteuse Jocelyne Béroard a évoqué sur les ondes de RTL ses “comorbidités.”

Jacob Desvarieux était devenu fragile parce qu’ “il avait été greffé d’un rein” et également à cause de son diabète. Son état s’est donc rapidement aggravé et a poussé les médecins à le plonger dans un coma artificiel dont il ne s’est jamais réveillé. La chanteuse de Kassav’ a fait part de son désarroi : “On est tous un peu abasourdis. On espérait qu’il s’en sorte. C’est comme être amputé d’un membre.” Puis, cette dernière lui a rendu hommage en disant : Jacob, c’était le grand frère, c’était le sage.” Désormais, n’étant plus de ce monde, “il faut commencer à penser à demain” mais difficile de s’ “imaginer continuer sans lui.”

Jacob Desvarieux : qui était le leader du groupe Kassav’ ?

La référence en matière de Zouk a vu le jour le 21 novembre 1955 à Paris. Il a grandi en Guadeloupe, c’est d’ailleurs là-bas qu’il débute sa carrière dans l’univers musical. Son parcours prend un tournant en 1979 quand il décide de fonder avec Pierre-Edouard Décimus et Freddy Marshall, le groupe Kassav’. Un pari osé à une époque où le disco était maître. Jacob Desvarieux mêlait plusieurs styles de musique antillaise avec notamment le funk nord-américain. Voilà plus de 40 ans que cette aventure l’a animé. Au fil des années, d’autres membres se sont greffés. Ensemble, ils ont réalisé une vingtaine d’albums et reçu de nombreuses récompenses. Sans oublier, les centaines de personnes qu’il a fait danser. Aujourd’hui, les artistes sont en deuil.

Crédits photos : Christophe Clovis / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet