Mort de Jean-Pierre Pernaut : les confidences de Nathalie Marquay sur le lieu d’inhumation de son mari

Mercredi 18 mai 2022, Nathalie Marquay a longuement évoqué son mari, Jean-Pierre Pernaut, dans les colonnes de Gala. En deuil, la comédienne a fait de nouvelles révélations sur le lieu d’inhumation de l’ex-star de TF1.

  • Jean-Pierre Pernaut
  • Nathalie Marquay

Un deuil difficile… Mercredi 2 mars 2022, l’AFP annonçait la mort de Jean-Pierre Pernaut à l’âge de 71 ans. Plus de deux mois après la disparition de son mari, Nathalie Marquay s’est laissée aller à quelques confidences. Dans un entretien accordé à Gala, mercredi 18 mai 2022, la mère de Lou et Tom a évoqué le lieu d’inhumation de son mari, à Louveciennes, dans les Yvelines. « J’ai la chance de me rendre presque tous les jours au cimetière, car il a été inhumé près de la maison et pas à Amiens comme tout le monde le pense« , a-t-elle confié. En toute transparence, la comédienne qui avait eu un geste fort vers le cercueil de son mari a révélé avoir choisi ce lieu 20 ans plus tôt : « Quand on a acheté cette maison, située non loin d’une maison de retraite et d’un cimetière, on en rigolait beaucoup avec Jean-Pierre. Je lui disais en plaisantant : ‘Comme tu as 17 ans de plus que moi, je te mettrai à la maison de retraite quand tu seras en chaise roulante. Et quand tu ne seras plus là, je pourrai aller te voir tous les jours au cimetière ici !’« 

Nathalie Marquay : « Je ne perçois pas vraiment de signes au cimetière »

Après avoir révélé qu’elle pouvait aller voir son mari quand elle le souhaitait, celle qui croit à la vie après la mort a confié : « Je ne perçois pas vraiment de signes au cimetière, à part un oiseau, toujours le même, qui chante à chaque fois que je me recueille. C’est surtout à la maison que je ressens beaucoup de chose […] J’ai mis son grand portrait dans le salon et j’ai placé des bougies autour. » Mardi 17 mai 2022, sur le plateau de Touche pas à mon poste, sur C8, Nathalie Marquay avait confié recevoir des signes de la part de son mari. « Je lui disais que j’espérais être à la hauteur, pour les études des enfants car ça coûte cher […] Et puis j’entends une voix dans ma tête qui me dit : ‘Va dans la bibliothèque, va dans la bibliothèque…’ Et je lui demande ce qu’il veut que j’aille faire dans la bibliothèque. Donc je vais dans la bibliothèque, elle est grande, et je choisis un livre… Il y avait 500 euros en liquide dedans« , s’était-elle souvenue.

Source: Lire L’Article Complet