Mort de Julie Pomagalski : la championne de snowboard décède dans une avalanche à 40 ans

Mardi 23 mars, Julie Pomagalski a été emportée dans une avalanche dans les Alpes suisses. Elle a été retrouvée morte par les sauveteurs, tout comme Bruno Cutelli, guide et sauveteur qui l’accompagnait.

C’est un terrible accident qui est survenu dans la matinée de ce mardi 23 mars. Julie Pomagalski, qui faisait du freeride dans les Alpes suisses, a été victime d’une plaque de neige et a été emportée par une avalanche, avec deux autres freeriders. Arrivés sur place en hélicoptère, les secours ont constaté le décès de la championne française de snowboard, ainsi que de Bruno Cutelli, guide et sauveteur à la CRS des Alpes qui l’accompagnait, a révélé le journal suisse Le Matin. Julie Pomagalski, fille de Jean Pomagalski, fondateur de la société de construction de remontées mécaniques Poma, avait quarante ans.

Julie Pomagalski, une des plus grandes championnes de snowboard de sa génération

Originaire de La Tronche, en Isère, Julie Pomagalski était licenciée au club de Méribel, en Savoie. Elle était l’une des plus grandes championnes de snowboard de sa génération. Elle avait été sacrée championne du monde de boardercross à Berchtesgaden, en Allemagne, en 1999, alors qu’elle n’avait que dix-neuf ans. Elle avait également remporté la médaille d’argent en géant parallèle à Kreischberg, en Autriche, en 2003. Elle avait cumulé neuf victoires en Coupe du monde. Et elle avait même été sélectionnée pour participer aux Jeux Olympiques d’hiver à deux reprises : en 2002, à Salt Lake City, et en 2006, à Turin – elle s’était classée vingt-troisième du cross et sixième du géant parallèle les deux fois. Julie Pomagalski avait mis fin à sa carrière en 2007.

Depuis, la championne de snowboard travaillait à la communication et à l’office de tourisme de Méribel. Julie Pomagalski avait également un magasin de sport dans la station où elle avait créé une école de ski.

Source: Lire L’Article Complet