Mort de Patrick Juvet : quand l'artiste se confiait sur sa bisexualité

Jeudi 1er avril 2021, Patrick Juvet est mort à l’âge de 70 ans, a annoncé son agent auprès de nos confrères de l’AFP. Il était l’un des rares artistes à avoir évoqué publiquement sa bisexualité.

Restez informée

Triste nouvelle… L’agent de Patrick Juvet a annoncé la mort de l’artiste, jeudi 1er avril 2021, auprès de nos confrères de l’AFP. Le chanteur était âgé de 70 ans. Si la raison de sa mort n’a pas été indiquée, l’artiste connu pour avoir interprété notamment Où sont les femmes était plus discret depuis quelques années. Il s’était confié en 2016 au magazine Gala comme s’il dressait le bilan d’une vie riche en émotions. A 65 ans, le chanteur aux vingt-cinq millions de disques vendus révélait avoir choisi de vivre à Barcelone. Il y trouvait tout simplement la vie plus douce. “Ici, je ne fous rien, j’ai une vie cent pour cent contemplative”, affirmait-il dans les colonnes du magazine. Celui qui a fait danser des millions de personnes avec ses tubes, n’avait jamais vraiment pu quitter la nuit. Patrick Juvet était insomniaque et disait mettre ce temps à profit pour étancher sa grande curiosité : “La nuit je visionne des films, parfois dix d’affilée“. Une vie singulière qu’il menait seul. La personne avec laquelle il échangeait le plus demeurait sa mère, Janine, qui vivait en Suisse jusqu’à sa mort en 2018. Chaque soir, mère et fils s’appelaient comme l’on dîne en famille.

Patrick Juvet, un homme solitaire

S’il vivait dans la solitude, Patrick Juvet revendiquait désormais depuis plusieurs années sa bisexualité. Lui qui confiait avoir de l’amour pour les femmes comme pour les hommes se sentait en phase avec ses désirs, loin du temps où on le “traitait de tapette”. En 1975, l’artiste était même tombé “follement amoureux” de Jean-Michel Jarre.“A l’époque, je le vivais très mal, mais au lieu de rentrer dans le rang, j’en rajoutais. J’avais besoin de montrer que j’existais“. Néanmoins, il n’avait pas retrouvé l’amour. Il affirmait vivre sans “femme, ni chien, ni chat“. Finalement, le seul amour qui comblait sa vie était son public. Patrick Juvet continuait d’assurer des shows lors de galas. Des rendez-vous qui lui étaient restés essentiels : “Si demain tu m’enlevais les galas, ma vie n’aurait plus aucun sens !” Malheureusement, il avait dû arrêter d’en faire depuis le début de la pandémie de la Covid-19, comme des milliers d’artistes…

A lire aussi : Ces stars qui ont fait leur coming out

Source: Lire L’Article Complet