Mort de Pierre Bénichou : pourquoi il ne voulait pas intégrer les Grosses Têtes

Ajoutez cet article à vos favoris en cliquant sur ce bouton !

Mardi 31 mars 2020, le journaliste et chroniqueur emblématique des Grosses Têtes Pierre Bénichou s’en est allé, à l’âge de 82 ans. Invité en duplex sur le plateau de C à Vous, son ami et ancien patron d’RTL Philippe Labro n’a pas tari d’éloges sur celui qui au départ, n’avait pas du tout envie d’intégrer l’équipe de Philippe Bouvard.

Depuis l’annonce de sa mort mardi 31 mars 2020 au matin, les hommages ne cessent de se multiplier. Pierre Bénichou, chroniqueur emblématique de l’émission des Grosses Têtes sur RTL et journaliste chevronné s’est éteint dans son sommeil, dans la nuit du 30 au 31 mars 2020. Laurent Ruquier, très ému, lui a témoigné un message empli d’admiration au micro de la radio où ils ont officié ensemble durant des années. “C’est peut-être l’un des hommes qui m’a fait le plus rire au monde par son talent d’improvisation, et son génie comique“, a confié l’animateur. Plus tard dans la journée, c’était au tour de Patrick Bruel de témoigner son affection sans bornes pour ce “puits de culture, d’humour” qu’était Pierre Bénichou. “Merci pour ces soirées de partage en chansons et ces 2/3 conseils qui ont fait du bien. Je pense à toi Antoine, à Vincent et Sylvain. Salut Président #pierrebenichou” a-t-il écrit sur Instagram.

Il s’est découvert une seconde personnalité aux Grosses Têtes

Mardi 31 mars 2020, Anne-Elisabeth Lemoine a reçu en duplex l’un des plus proches amis du célèbre chroniqueur, le journaliste et écrivain Philippe Labro. Les deux hommes se sont rencontrés à l’âge de 20 ans, à Paris. L’un était rewriter à France Soir, l’autre, Pierre Bénichou, était rewriter trois étages plus haut, à France Dimanche. Sur le plateau de C à Vous, l’animatrice a retracé le parcours de Pierre Bénichou. C’est avec Les Grosses Têtes, l’émission humoristique phare d’RTL, que sa popularité auprès du public a soudainement explosé. “Vous savez il a eu du mal au début à aller aux Grosses Têtes. Figurez-vous que c’est moi qui lui ai demandé de le faire, dévoile Philippe Labro. J’étais le patron d’RTL, je lui disais Pierre tu es tellement drôle, tu sais tellement raconter, un tel fabuleux conteur et amuseur, pourquoi tu viens pas aux Grosses Têtes?” ajoute-t-il. Pierre Bénichou avait peur de perdre son crédit et le respect de la profession en intégrant l’équipe des chroniqueurs dirigée par Philippe Bouvard à l’époque (remplacé ensuite par Laurent Ruquier). Car en 1977, année de la création de l’émission, Pierre Bénichou était surtout réputé pour ses articles politiques et ses formidables nécrologies publiées dans l’Obs. Il a fini par accepter, raconte Philippe Labro. Et donc il a découvert une seconde carrière, une seconde personnalité, (…) faisant de lui une petite légende dans Paris. Et pas que dans Paris.” Admiré de toutes parts, Pierre Bénichou laissera, à jamais, un grand vide derrière lui.

À lire aussi : Hommage à Johnny Hallyday : Jade et Joy oubliées du discours de Philippe Labro, il s’excuse

Nos meilleurs conseils chaque semaine par mail, pendant 2 mois.
En savoir plus

  • Des menus simples et délicieux
  • Des exercices sportifs ludiques
  • Nos astuces pour vous affiner

Source: Lire L’Article Complet