Mort des frères Bogdanoff : le gros dérapage d'Alban Bartoli qui ne passe pas du tout sur Twitter…

Quelques jours après l’annonce des décès des frères Bogdanoff, les hommages continuent d’affluer sur les réseaux sociaux. Sur Twitter, Alban Bartoli a tenté une blague de mauvais goût… avant de se faire recadrer par les internautes.

Touchés par le Covid-19 au même moment, les frères Bogdanoff, Igor et Grichka sont morts tous les deux à l’âge de 72 ans. Non vaccinés, les célèbres jumeaux scientifiques avaient été transportés d’urgence à l’hôpital le 17 décembre dernier, en état de détresse respiratoire. Gravement atteint, Grichka a été le premier à perdre la vie, le 28 décembre dernier, soit moins de deux semaines après son arrivée à l’hôpital. Si Igor a su que son frère allait être intubé, il a lui aussi été plongé dans le coma avant de mourir à son tour, ce lundi 3 janvier 2022.

Depuis ces deux tristes dates, les hommages aux frères scientifiques qui avaient marqué l’histoire de la télévision dans les années 1980 et 1990, continuent de pleuvoir sur les réseaux sociaux et sur le petit écran. Très ami avec les frères Bogdanoff, Cyril Hanouna a d’ailleurs prévu de leur rendre hommage durant toute une émission qui sera diffusée ce jeudi 6 janvier 2022 sur C8.

Alban Bartoli dérape sur Twitter
La mort des frères Bogdanoff a aussi engendré quelques dérapages sur les réseaux sociaux. Si Eryl Prayer a maladroitement condamné le fait qu’ils ne soient pas vaccinés, l’humoriste Vincent Dedienne a lui aussi tenté une blague douteuse, en direct sur le plateau de l’émission « C à vous », provoquant une gêne immense.

Ce mercredi 5 janvier 2022, c’est le chanteur Alban Bartoli qui a lui aussi tenté une plaisanterie sur Twitter. « Ses frères doivent tellement lui manquer » a-t-il écrit en légende d’une photo de Maeva Ghennam, insinuant ainsi que la candidate de téléréalité a abusé de la chirurgie esthétique tout comme les frères Bogdanoff. De quoi engendrer un tollé et les réactions de nombreux internautes qui ont condamné son propos : « C’est un manque de respect de sortir ça alors qu’ils viennent de rendre l’âme… » ;  » Venant de toi je suis déçue, mais c’est vrai que maintenant pour se faire voir (manque de buzz) on en écrit des choses très connes » ; « Étonnant de ta part ce post. Je ne pense pas que ça soit le bon temps pour ce genre de blague… » ; « Désolée mais c’est pas drôle comme vanne… » : « Je suis choquée, de la méchanceté envers cette fille et irrespectueux envers les frères, quel est ton intérêt ? » ; « Toi tu ne nous manques pas par contre… Craignos ton tweet… » peut-on lire.

La rédaction 

Source: Lire L’Article Complet