Nabilla et Thomas cambriolés pendant leur mariage : pourquoi ils ont eu très peur pour leur fils Milann ?

Ce mardi 6 juillet, Nabilla et Thomas passaient une très belle journée, célébrant leur mariage. Jusqu’à leur retour à l’hôtel, où ils n’ont pu que constater qu’ils avaient été cambriolés. Surtout, plus que les vols, le couple a eu très peur pour leur fils, Milann.

Nabilla Benattia

Thomas Vergara

La journée de rêve s’est transformée en cauchemar. Ce mardi 6 juillet, Nabilla Benattia et Thomas Vergara ont célébré leur second mariage. Malheureusement, pendant qu’ils ont fait la fête, des individus en ont profité pour investir leur chambre d’hôtel et les cambrioler. “Le préjudice est évalué à au moins 100 000 euros”, révélait une source proche du dossier à BFMTV, ce mercredi 7 juillet. Silencieuse jusque-là, Nabilla vient de prendre la parole. En larmes, la jeune femme a choisi de s’adresser à ses fans via Snapchat. “J’ai une tête horrible, j’ai pas dormi, j’ai les yeux gonflés, je me suis occupée de mon fils jusqu’à présent. C’était ma priorité aujourd’hui. Hier soir on a été victimes d’un cambriolage, nous avons déposé plainte, a-t-elle révélé sur le réseau social. Une enquête est en cours. On s’est fait voler plein de choses, dont notamment des bijoux que mes grands-parents m’avaient offerts. Des choses sentimentales qui n’ont pas de prix à mes yeux. Mais ce qui provoque le plus grand désarroi chez Nabilla, ce n’est pas le matériel.

On a eu peur

Si elle se dit “choquée”, c’est parce que son fils Milann dormait dans une chambre communicante alors que le cambriolage était en cours. Notre fils, pendant qu’on était au mariage, il dormait juste à côté, détaille-t-elle, peinant à contenir ses larmes. On a eu peur parce qu’on s’est dit qu’ils auraient pu rentrer et peut-être lui faire du mal.”

Quand Thomas et Nabilla ont découvert les lieux mis sans dessus dessous, ils ont tous les deux eu le réflexe, évidemment, d’aller immédiatement voir leur fils. “La première chose que j’ai faite, c’est que j’ai été le voir, se souvient la jeune femme. Ce qui fait peur, c’est de dire qu’on est pas du tout en sécurité. Tout était fermé, mais des gens sont quand même rentrés. Forcément, on est choqués…” “La seule chose que j’ai en tête c’est que mon fils, il était là, dans la chambre à côté, en train de dormir, et j’ai eu peur qu’il arrive quelque chose à mon bébé, insiste-t-elle. Le reste je m’en fous.” Bien heureusement, Milann ne s’est rendu compte de rien, et ne gardera aucun souvenir de cet événement qui aurait pu être traumatisant. “Il va très bien, il ne sait rien. Et maintenant, c’est ma priorité : ne rien lui faire ressentir, a assuré sa maman. Et retrouver les malfaiteurs ? Inquiète mais confiante, Nabilla l’assure : la police a déjà des pistes.

Source: Lire L’Article Complet