Natacha Calestrémé, en pleurs, revient sur la perte de sa soeur

Invitée dans L’Instant de Luxe ce jeudi 7 octobre, Natacha Calestrémé s’est confiée au sujet de la mort tragique de sa sœur, en larmes. 

Ce sont des confidences bouleversantes. De passage sur le plateau de L’Instant de Luxe, à retrouver sur Télé Star Play, ce jeudi 7 octobre – dans le cadre de la promotion de son livre Trouver ma place : 22 protocoles pour accéder au bonheur – Natacha Calestrémé évoque la mort de sa sœur, Laëtitia, avec grande émotion. En larmes, elle s’est confiée sur ce traumatisme, affirmant d’abord que sa sœur cadette a été plongée dans le coma. "Elle va mourir 13 mois plus tard", se rappelle la journaliste et réalisatrice face à Jordan De Luxe. Pour se reconstruire, et comme elle l’explique en larmes, elle s’est tournée vers le pardon.

"C’est grâce à son décès que j’ai réussi à pardonner à ceux qui m’ont fait du mal", raconte-t-elle. Un vrai défi pour Natacha Calestrémé. "Je dirais même que sa mort m’a permis d’être là aujourd’hui, si forte. Chaque fois que je pense à elle, elle est à mes côtés." Et en se connectant au souvenir de Laëtitia, elle reconnaît avoir eu droit à des expériences aux apparences irréelles sur les réseaux sociaux. "Très souvent, quand je pense à elle, j’ai des personnes sur Facebook ou Instagram qui m’envoient un petit mot : ‘coucou, c’est Laëtitia’, au moment où je pense à elle." Messages qu’elle interprète comme des signes de sa défunte sœur.

Natacha Calestrémé a vécu quatre ans difficile

Mais ce n’est pas l’unique obstacle qu’elle a dû affronter. En effet, toujours face à Jordan de Luxe, Natacha Calestrémé a confié que sa vie s’est écoulée en quatre ans, de 2011 à 2015. "Ça commence où on me refuse un manuscrit, on me refuse des films, je me retrouve au chômage, donc plus d’argent, plus rien (…) je me sens humiliée." La mort de sa sœur est venue s’ajouter à ces obstacles, tout comme des ennuis de santé. Perdue, elle a fini par se tourner vers des rituels chamaniques, après avoir tenté une thérapie, en vain. Progressivement, elle a surpassé sa peine et tient à transmettre ses leçons de vie au grand public.

Source: Lire L’Article Complet