Nathalie Marquay révèle les graves problèmes de santé de Jean-Pierre Pernaut

Soulagée que son mari Jean-Pierre Pernaut quitte le stress et les manettes du JT de 13H de TF1, Nathalie Marquay s’est livrée dans Gala sur l’état très préoccupant du journaliste de 70 ans dont le corps dit "stop" de façon évidente et inquiétante. Signaux d’alarme.

“J’ai toujours pensé qu’il forçait trop sur son corps même si à l’antenne, on le voit beau et avec une pêche d’enfer. Une fois rentré à la maison, ce n’était plus la même histoireJe le voyais épuisé, ça me brisait le cœur. Maintenant, je vais enfin pouvoir profiter de mon mari“, a-t-elle continué. 

Une santé qui se dégrade

Malade d’un cancer de la prostate en 2018, Jean-Pierre Pernaut avait déjà dû ralentir son rythme de travail. Un signal d’alarme envoyé par le corps selon sa femme…

“Quand on déclare un cancer, c’est que le corps dit stop. Et je suis très attentive à cela. Et puis, Jean-Pierre a également trois stents au cœur, il commence à avoir des problèmes au niveau des poumons, il a eu également des soucis au genou qui ont nécessité cinq opérations avec des anesthésies générales. Le corps en prend un coup”, a expliqué la reine de beauté de 53 ans dans les colonnes de Gala.

Toujours très amoureuse, Nathalie Marquay prend bien soin de son époux ! Quitte à le bousculer quelques fois. “Il y a dix ans, je voulais qu’il voit un cardiologue : Jean-Pierre fumait beaucoup à l’époque, c’est un grand angoissé par son travail et après de longues hésitations et un coup de colère de ma part, il a fini par consulter. Au scanner, on a découvert qu’il avait une artère bouchée à 98%. Il a été opéré deux jours plus tard !”, a-t-elle déclaré.

  • Jean-Pierre Pernaut dit tout : départ, projets avec sa femme, retraite

    L'annonce a secoué la France entière ! Jean-Pierre Pernaut, fidèle présentateur du JT de 13h sur "TF1", ne reprendra plus son poste après Noël. Il s'est confié dans "Le Figaro" sur ses projets avec (et sans) sa femme, sa vision de la retraite, son parcours, et les raisons de son départ.

C’est donc un mal pour un bien pour la famille Marquay-Pernaut, qui va enfin pouvoir se reposer.

Newsletter

Les informations recueillies sont destinées à CCM Benchmark Group pour vous assurer l’envoi de votre newsletter.

Elles seront également utilisées sous réserve des options souscrites, à des fins de ciblage publicitaire.

Vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d’en demander l’effacement dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

Voir un exemple

Et si quelques disputes peuvent éclater, la Miss a déjà une solution toute trouvée :“Nous avons la chance d’avoir une grande maison. S’il m’énerve, je l’enverrais au fond du jardin !”. 

Source: Lire L’Article Complet