Noor de Jordanie : ce geste qui a déclenché la guerre froide avec la reine Rania

Noor de Jordanie célèbre ce mardi 23 août ses 71 ans. L’occasion de revenir sur sa relation compliquée avec la reine Rania, l’épouse de son beau-fils Abdallah II.

Rania de Jordanie est loin d’être la première femme à ne pas apprécier sa belle-mère. Mais entre la reine et Noor al-Hussein, qui célèbre ce mardi 23 août ses 71 ans, le courant n’est en réalité jamais passé. “Les relations ont été glaciales dès le début”, rappelle Point de vue en septembre 2020. Mais ce qui semble avoir définitivement créé ce climat de tensions remonte au mariage du roi Abdallah avec Rania Al-Yassin, le 10 juin 1993. Étant la quatrième épouse du roi Hussein, Noor de Jordanie est bien sûr conviée aux noces mais au moment de prendre les photos officielles avec toute la famille, la reine d’alors est écartée. De quoi sévèrement contrarier celle qui partage la vie du roi depuis déjà quinze ans.

Dès lors, la rivalité entre les deux femmes n’est plus un secret pour personne. Six ans plus tard, Rania succédera à Noor sur le trône de Jordanie, ce qui envenimera encore un peu plus la situation. Toutes deux issues du système occidental, elles partagent pourtant quelques points communs non négligeables. En tant que souveraines, elles sont très appréciées du peuple jordanien et incarnent grâce à leurs expériences passées un vent de fraîcheur et de modernité sur le pays. Sans compter le fait qu’elles ont toujours été ambitieuses.

>> PHOTOS – Rania de Jordanie : découvrez son évolution physique

Le fils de Noor de Jordanie accusé de coup d’État, son conflit avec la Couronne continue

L’arrivée de Rania à la tête du royaume hachémite en 1999 déloge Noor de Jordanie de sa tour d’ivoire. Jusqu’ici tolérée par Abdallah II, fils de la britannique Muna al-Hussein, la seconde épouse du roi Hussein, la veuve doit alors endosser un nouveau rôle, bien moins prestigieux et médiatique. En 2021, les tensions entre Noor et le couple royal de Jordanie atteignent des sommets avec la tentative de coup d’État menée par son fils le prince Hamzah, ancien héritier au trône, aujourd’hui accusé de “complot” et de “déstabilisation du Royaume”. Définitivement assigné à résidence en mai dernier, le quadragénaire nie tout putsch, et est vigoureusement défendu par sa mère.

Déjà instable, la position de Noor de Jordanie au sein de royaume a été considérablement affaiblie par ce coup d’État manqué. L’ex-reine ne réside ainsi plus dans le pays à plein temps mais vit entre Washington et Londres. Et si Noor de Jordanie donna naissance à quatre enfants au fil de son règne, il est fort probable qu’aucun d’entre eux ne règne jamais. Le roi Hussein étant déjà père de quatre filles et trois garçons au moment de son mariage avec l’Américaine, en 1978.

Crédits photos : Noor de Jordanie

A propos de


  1. Noor de Jordanie


  2. Rania de Jordanie

Autour de

Source: Lire L’Article Complet