« Notre prochain combat » : Mathieu et Alexandre (L’amour est dans le pré) se confient sur leurs envies de paternité

Lundi 7 juillet, sur Instagram, Mathieu et Alexandre, qui se sont rencontrés il y a un peu plus d’un an grâce à L’amour est dans le pré, ont révélé qu’ils voulaient avoir un bébé ensemble. Ils vont se lancer dans un long “combat” pour avoir un enfant par GPA.

Cela a été le coup de foudre. Dès leur rencontre dans les speed dating de la saison 15 de L’Amour est dans le pré, Mathieu et Alexandre ont craqué l’un pour l’autre. L’éleveur de taureaux avait tout de même fait venir Johnny, un autre de ses prétendants, dans son exploitation en Camargue. Mais entre eux, c’était l’évidence. Un an plus tard, Mathieu demandait Alexandre en mariage lors du bilan de l’émission. “J’ai préparé ce petit coup en douce”, confiait l’éleveur dans une interview accordée à 20 minutes, précisant : “Ni la production, ni Karine Le Marchand, ni ma famille n’étaient au courant”. Malheureusement, ils avaient dû reporter une première fois la cérémonie à cause de la crise sanitaire. Et alors qu’ils avaient choisi de se dire “oui” samedi 12 juin, ils avaient été forcés de retarder une nouvelle fois leur union. “Il nous a été recommandé de reporter la date du mariage ultérieurement car c’était ingérable en cette période Covid pour la commune de Sernhac“, avaient-ils confié.

Notre prochain combat : la GPA

Mathieu et Alexandre se marieront finalement dans le courant de l’été, lors d’une cérémonie en toute intimité (avec tout de même Karine Le Marchand comme invitée). Cérémonie qui sera diffusée lors d’une émission spéciale sur M6. Et avant même de s’être passé la bague au doigt, ils prévoient déjà la prochaine étape de leur histoire. Notre prochain combat : la GPA et on va envoyer du lourd…”, ont-ils commenté sur Instagram, lundi 7 juin. Et c’est effectivement une bataille qui s’annonce pour Mathieu et Alexandre. “Les copains, trouvez-vous normal que deux garçons, pour fonder une famille, soient obligés de payer 100 000 euros une GPA à l’étranger ?”, ont-ils demandé à leurs abonnés, avant de partager les résultats d’un sondage Ifop selon lequel 67% des Français sont favorables à la PMA pour toutes et 53% à la GPA. “Quelle femme ou quel homme politique aura le courage de s’engager ? Nous, en tout cas, on va y aller sur le champ de bataille”, ont-ils commenté, interpellant la ministre Elisabeth Borne.

Dans leur combat, Mathieu et Alexandre peuvent compter sur le soutien de leur communauté. Moi je veux bien être mère porteuse pour vous, si vous voulez. L’illégalité, ça coûte moins cher”, leur a envoyé une abonnée. “C’est trop beau”, se sont-ils extasiés.




Source: Lire L’Article Complet