Nouveau coup dur pour Moundir : l’un de ses organes est fortement touché après qu’il a eu la Covid 19

Moundir n’a pas terminé son combat contre la Covid-19. Ce mardi 27 avril, le célèbre aventurier de Koh-Lanta a donné de ses nouvelles sur Instagram. Et elles ne sont pas vraiment bonnes.

Moundir Koh-Lanta Zoughari

A 47 ans, Moundir n’a pas été épargné par la Covid-19. L’ancien aventurier star de Koh-Lanta a été sévèrement touché par la maladie, à tel point qu’il a dû passer trois jours en réanimation. Depuis sa sortie de l’hôpital, le mari d’Inès tient un journal de bord sur Instagram dans lequel il donne quotidiennement de ses nouvelles. En dépit des nombreuses épreuves qu’il doit affronter chaque jour pour retrouver sa forme physique d’antan, Moundir a partagé une triste nouvelle le 23 avril : il souffre d’une embolie pulmonaire. “J’ai devant moi 6 mois d’entraînement physique et protocole naturopathe avec les meilleurs produits pour récupérer sainement afin que mon corps puisse être lavé de tous les produits qu’on m’a injectés en plus de tous les rayons scanner, IRM…” Malheureusement, Moundir multiplie les déconvenues. Ce mardi 27 avril sur Instagram, l’ancien aventurier a pris la parole après un long week-end sans message. Et ce n’est pas pour partager une bonne nouvelle.

« Je dois quand même continuer à être meilleur chaque jour »

Après les longs traitements (car je pense avoir tout eu en terme de douleurs et soucis liés aux inflammations pulmonaires), après avoir découvert ensuite mon embolie pulmonaire de l’artère gauche du poumon), puis enfin un épanchement plurale (poche d’eau) qui provoquait les douleurs insupportables, après tout cela désormais, les résultats sanguins montrent que mon foie a pris cher (doliprane la cause, corticoïdes) et qu’il faut vite surveiller tout cela pour éviter des complications encore…”, a indiqué le protégé de Denis Brogniart.

Malgré cette énième mauvaise nouvelle, Moundir n’entend pas baisser les bras. “C’est là que je me dis qu’il faut rester focus sur la guérison même si mentalement je prends un coup qui me fait réfléchir toute la nuit…, précise-t-il. Malgré les douleurs, les traitements mais aussi les doutes, l’incertitude, les peines et j’en passe, je dois quand même continuer à être meilleur chaque jour et bosser, bosser et re-bosser pour que mon esprit soit blindé et entraîner mon corps à avancer durant la rééducation”. Un combat face auquel Moundir entend ressortir vainqueur.

https://www.instagram.com/p/COKmEeuHJOE/

A post shared by Moundir (@moundirofficiel)

Source: Lire L’Article Complet