Nouveaux départs à Télématin : des chroniqueurs claquent la porte

Animé par Thomas Sotto et Julia Vignali à partir de la rentrée, “Télématin” va changer de formule. Un lifting qui va s’opérer sans certains chroniqueurs, qui ont choisi de claquer la porte.

Depuis plus de 30 ans, c’est un rendez-vous incontournable du réveil. Mais si l’émission reste bien accrochée à la grille des programmes de France 2, Télématin a vécu quelques saisons de turbulences, entre le remplacement de William Leymergie par Laurent Bignolas, le départ de chroniqueurs sur fond de tensions et des audiences en baisse. La décision est donc tombée : une nouvelle formule de Télématin va débarquer à la rentrée, animée par Thomas Sotto et Julia Vignali, et déclinée le week-end avec Damien Thévenot et Maya Lauqué. Ce qui entraîne au passage d’autres départs de chroniqueurs, même si “personne n’a été viré” selon la productrice Ophélie Radureau-Viaene.

L’idée n’était pas de faire entrer un maximum de nouvelles personnes, mais plutôt de resserrer la bande, précise-t-elle à Télé Loisirs. Il restait une trentaine de chroniqueurs environ. La majorité continue à travailler pour Télématin, et on les retrouvera à l’antenne, avec des modes d’organisation parfois différents. (…) D’autres ne seront plus à l’antenne, mais restent dans l’équipe de Télématin. Ils ont accepté de réaliser des reportages. (…) Les derniers, enfin, peu nombreux, ont décidé de quitter d’eux-mêmes l’émission, a-t-elle ajouté. Dans l’émission, qui a notamment recruté l’humoriste Alex Vizorek, les “chroniqueurs habituels” seront toutefois bien à l’écran.

Le point de vue de Myriam Seurat sur le nouveau Télématin

Récemment, c’est l’ex-chroniqueuse Myriam Seurat qui s’est exprimée sur cette nouvelle formule. “J’ai longtemps écouté Thomas Sotto à la radio, Julia Vignali a fait partie du service public en ayant animé les Maternelles, et Damien Thévenot est un ami”, a-t-elle confié à Télé Star, où elle estime qu’il faut laisser à la nouvelle équipe le temps de prendre ses marques.

Crédits photos : Delphine GHOSAROSSIAN

Autour de

Source: Lire L’Article Complet