Olivier Duhamel accusé d'inceste : ce terrible message qu'il a laissé sur le répondeur de Camille Kouchner

Camille Kouchner accuse son beau-père Olivier Duhamel d’avoir abusé sexuellement de son frère jumeau à plusieurs reprises pendant leur enfance. Une histoire qu’elle relate dans son ouvrage La familia grande (Éd.Seuil) à paraitre jeudi 7 janvier 2021. Mis au courant de sa sortie, Olivier Duhamel lui a laissé un message glacial.

  • Olivier Duhamel
  • Camille Kouchner

Les secrets de familles enfouis font parfois surface des années plus tard. Dans son livre La familia grande (Éd. Seuil) à paraître jeudi 7 janvier 2021, Camille Kouchner porte de graves accusations envers son beau-père Olivier Duhamel qui aurait abusé de son frère jumeau quand ils vivaient sous le même toit dans les années 80 après le remariage de leur mère Evelyne Pisier. Pendant trente ans, Camille et son frère (surnommé “Victor” pour garantir son anonymat) ont gardé le silence avant de tout dévoiler dans cet ouvrage dont le contenu a été tenu secret jusqu’à la parution d’un article du Monde lundi 4 janvier 2021. Avant toute cette médiatisation de l’affaire, Camille Kouchner avait tout de même informé son beau-père de son projet.

Dans son livre, dont le quotidien a également dévoilé les bonnes feuilles, la juriste de 45 ans s’adresse d’ailleurs directement à lui. “Je vais t’expliquer que tu aurais pu, au moins, t’excuser. Prendre conscience et t’inquiéter”, déplore-t-elle avant de dévoiler le terrible message qu’il lui aurait laissé : “Je vais te rappeler que, au lieu de ça, tu m’as menacée. Message sur mon répondeur : “Je vais me suicider”.

Longtemps protégé de ces allégations, d’abord par sa femme Evelyne Pisier qui, selon Camille Kouchner, aurait préféré garder le silence jusqu’à sa mort en 2017, puis par ses proches amis, Olivier Duhamel doit aujourd’hui faire face à un véritable séisme dans l’opinion publique. Le constitutionnaliste de 70 ans a d’ailleurs mis fin à l’ensemble de ses fonctions, dont celle de président de la Fondation nationale des sciences politiques (FNSP), ainsi que ses collaborations médiatiques sur Europe 1 et LCI. “Étant l’objet d’attaques personnelles, et désireux de préserver les institutions dans lesquelles je travaille, j’y mets fin à mes fonctions”, a-t-il fait savoir sur Twitter quatre jours avant la parution du livre.

Bernard Kouchner, le père de Camille et Victor Kouchner, se félicite quant à lui de la détermination de ses deux enfants : “Un lourd secret qui pesait sur nous depuis trop longtemps a été heureusement levé. J’admire le courage de ma fille Camille”, a-t-il déclaré dans un communiqué transmis par son avocate Maryline Lugosi.

Source: Lire L’Article Complet