Olivier Minne : Ce petit débardeur qui a fait polémique à la télévision

Animateur emblématique de France Télévisions, Olivier Minne a débuté sa carrière à “Antenne 2” avant d’animer l’émission “Fort Boyard”. Le présentateur est revenu sur ses looks les plus marquants et a notamment évoqué un débardeur un peu culte…

Interviewé par Le Parisien, Olivier Minne a confié les secrets de son parcours à la télévision et des looks qui ont marqué l’évolution de son image au fil de sa carrière.

Beau brun ténébreux, Olivier séduit d’abord la productrice d’Antenne 2, Jacqueline Joubert, qui l’engage comme speakerin à seulement 23 ans. À l’époque, Olivier porte les cheveux longs. À son arrivée, le jeune homme n’imagine pas une seconde que cette coupe puisse plaire dans le milieu des médias. Au contraire, la productrice l’encourage à s’assumer tel qu’il est et lui confie qu’il a été pris pour son “côté prince italien“.

En 2002, quelques années plus tard, Olivier quitte Antenne 2 et part en Californie. Là-bas, il se met au sport et se sculpte une silhouette plus athlétique. À son retour en France, il est vite repéré par Yves Bigot (ancien patron des jeux et divertissements de France 2), qui lui propose d’animer Fort Boyard. L’animateur se souvient qu’à ses débuts dans l’émission, beaucoup de ses collègues l’avaient critiqué sur son physique. “J’ai reçu des critiques négatives. Certains journalistes disaient que je me piquais aux hormones alors que je n’avais rien à voir avec un bodybuildeur“, révèle-t-il aux journalistes du Parisien.

Au fil de ses apparitions, l’animateur plaît et attire les audiences. Séduisant, il marque les esprits en 2005 lorsqu’il décide d’apparaître en débardeur à l’écran. Un choix loin d’être anodin pour un homme. “Ah le débardeur, très polémique !, se souvient-il. Quand j’ai commencé Fort Boyard en 2003, j’ai choisi une silhouette noire, avec le blouson en cuir, pour me distinguer du reste de l’équipe. En 2005, il a fait très chaud et j’ai demandé ce fameux débardeur. Cela a été très difficile de le faire accepter.” Et d’ajouter : “On n’avait jamais vu un animateur présenter un prime time familial ainsi. La chaîne avait peur de la réaction du public. On parle beaucoup de sexisme vis-à-vis des femmes, avec raison. Bizarrement, les animatrices ne dérangent pas quand elles sont bras nus. Mais à l’époque, ce n’était pas accepté pour les hommes.

Cheveux longs, débardeurs, gilets, moustache, barbe… Olivier Minne ose tout et a souvent été un précurseur en matière de look masculin sur le petit écran. Bien déterminé à rester un pionner dans le domaine, il confie même avoir une nouvelle envie pour ses prochaines émissions… “Il y a plein de choses que je pourrai encore explorer à l’écran, y compris vestimentaire. (Rires) Je n’exclus pas le bermuda…” Un futur pari gagnant ?

Source: Lire L’Article Complet