Olympe (The Voice) : sa grand-mère a « beaucoup de mal à se remettre » de sa défaite

Huit ans après avoir été révélé dans The Voice, lors de la saison 2, Olympe fait son retour dans The Voice : All Stars. Celui qui a rejoint cette fois-ci l’équipe de Zazie revient sur son aventure et la frustration de sa grand-mère après sa défaite.

Il y a huit ans, Olympe offrait un grand moment d’émotion sur le plateau de la saison 2 de The Voice avec sa reprise de Born to die de Lana Del Rey. Éliminé en finale, l’ancien Talent de Jenifer est de retour avec un album mais aussi dans The Voice : All Stars. Cette fois-ci, après son interprétation bouleversante de You Say de Lauren Daigle, il a rejoint Zazie. Entre temps, le jeune artiste a connu des moments compliqués, notamment cette victoire manquée à 0,2%. Une frustration pour lui mais surtout pour sa grand-mère, comme il le confie dans Ciné Télé Revue.

À la suite de sa défaite, en 2013, il s’est senti « frustré » car, comme il l’a rappelé à Gala.fr récemment, « malade », il n’a pas pu chanter comme il le souhaitait. Mais aujourd’hui, il assure n’avoir plus aucune frustration. « J’étais simplement triste pour ma grand-mère, qui était sur le plateau et qui a pleuré toutes les larmes de son corps, fait-il savoir, Elle a eu beaucoup de mal à s’en remettre. » Mais le finaliste ne regrette naturellement pas cette belle aventure et le tremplin qu’elle a été. Mais celui qui a épousé Julien Van Der Drisch aux Etats-Unis en 2016 a dû surmonter d’autres obstacles.

Olympe « trop gros » pour la télé ?

À Gala.fr, il a confié avoir été victime de grossophobie de la part de son entourage artistique. « On me disait : ‘Les émissions de télévision ne veulent plus de toi, on doit te cacher derrière un piano, alors il faut que tu perdes du poids, tu es trop gros. », a-t-il révélé. Avant d’assurer qu’aujourd’hui tout cela est derrière lui et l’a rendu plus fort : « Je me suis pris ça à 23 ans dans la tête. C’était une période compliquée, mais aujourd’hui, je suis plus fort que jamais. »

Crédits photos : COADIC GUIREC / BESTIMAGE

Autour de

Source: Lire L’Article Complet