Ophélie Winter, "défigurée" : la raison de cette transformation

En promo de son ouvrage, Ophélie Winter a fait l’objet de critiques concernant son apparence. La chanteuse a expliqué comment et pourquoi son visage avait changé… Etonnant.

“Je me sens encore plus mal dans mon visage qu’avant”

Les raisons de la métamorphose de la chanteuse de 47 ans sont surprenantes. 

Ophélie Winter a été victime d’un cambriolage il y a quelques années. Un épisode qui l’a traumatisée tant moralement que physiquement, puisqu’elle a expliqué avoir été défigurée par ses agresseurs.

J’ai vécu un cambriolage affreux, on m’a tabassée quasiment… pas à mort, mais c’était le but. Pas de me tuer mais de me sonner en tout cas. Donc je ne suis plus tout à fait symétrique“, a-t-elle raconté à Yann Barthès. 

  • Ophélie Winter : Liaison avec Prince, Couple avec Mc Solaar…

    Ophélie Winter a raconté, à cœur ouvert, sa romance "torturée" et destructrice avec Mc Solaar, qu'elle considérait comme son "âme sœur" et son aventure amoureuse de plusieurs années avec Prince dont un étonnant premier baiser…

Ophélie Winter est si traumatisée qu’il est inconcevable pour elle de jouer à nouveau au cinéma, trop complexée par son apparence:  

Je me sens encore plus mal dans mon visage qu’avant. A la base, je souffrais du regard des autres. Mais alors là, aller voir ma tronche au cinéma, de me voir comme ça… Je ne suis pas sûre d’y arriver”, a-t-elle avoué dans Quotidien. Avant de confier devant la caméra que son rêve serait… d’avoir sa propre série. Et d’ajouter: “Ce que j’écris est édulcoré. J’ai vraiment morflé physiquement“.

Invitée mi-juin de l’émission Boomerang, sur France Inter, Ophélie Winter a expliqué son fonctionnement: A force de serrer les dents et de sourire, le corps te fait un doigt. Je faisais des cures plusieurs fois par an en Autriche pour nettoyer les intestins car tout l’émotionnel se trouve là “.

Ni une poupée ni une bimbo

Refusant le surnom de “poupée de la jet-set” donné par Augustin Trapenard, Ophélie Winter a rétorqué:”  Poupée? Non, je suis un garçon! (rires) Et la jet-set je ne supporte pas ces gens-là. J’ai du mal, je peux m’y fondre une heure ou deux mais c’est tout”. Et de préciser: “On m’a bimboïsée. J’ai d’ailleurs détesté ce terme parce que les gens en France utilisent les mots à mauvais escient”.

Une image insoutenable

Newsletter

Les informations recueillies sont destinées à CCM Benchmark Group pour vous assurer l’envoi de votre newsletter.

Elles seront également utilisées sous réserve des options souscrites, à des fins de ciblage publicitaire.

Vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d’en demander l’effacement dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

Voir un exemple

Au micro de la radio, Ophélie Winter s’est également livrée sur ce qu’elle ressent lorsqu’elle voit son reflet: “J’essaie d’éviter les miroirs parce que j’ai eu un cambriolage très violent qui m’a défiguré, donc je ne me supporte plus dans un miroir“.

Source: Lire L’Article Complet