"Papa va fermer les écoles" : les confidences tout en émotion d'Olivier Véran

Invité au micro de BFMTV samedi 5 septembre 2020, Olivier Véran est revenu sur le confinement et la gestion de la crise au début de la pandémie. Le ministre de la Santé a également fait quelques confidences sur son rôle de père de famille.

Restez informée

Depuis qu’il occupe le poste de ministre de la Santé en lieu et place d’Agnès Buzyn, Olivier Véran est l’un des principaux visages du gouvernement. Un éclairage médiatique bien évidemment fortement accentué depuis la crise sanitaire qui frappe le pays depuis de nombreux mois. Ce neurologue âgé de 40 ans s’est d’ailleurs confié au micro de Ruth Elkrief dans un entretien exclusif diffusé samedi 5 septembre 2020 sur BFMTV. L’occasion pour lui d’aborder la gestion de la crise faite par l’exécutif depuis le début de la pandémie, mais aussi de se laisser aller à quelques confidences sur sa vie privée. Si le compagnon de Coralie Dubost participe publiquement à lutter contre la propagation de la Covid-19, il concède néanmoins être dans l’intimité touché par la même émotion que beaucoup de ses concitoyens. Homme politique, Olivier Véran est aussi père de famille. Et le confinement a été pour lui aussi une épreuve compliquée à traverser.

“Je n’ai pas vécu quelque chose de différent.”

Le ministre de la Santé a notamment confié à quel point il avait été difficile pour lui, comme pour des millions de Français, de se tenir éloigné de ses enfants. Alors qu’il était à Paris, eux se trouvaient à Grenoble, avec leur mère qui est son ex-compagne. Il s’est souvenu du jour où il a pris conscience que la phase de confinement allait débuter : “J’appelle pour parler à mes enfants qui sont à Grenoble et je réalise en leur parlant que je n’allais pas les voir pendant des semaines et que, oui, “papa va fermer les écoles”, comme ils me l’ont dit. Tous les Français l’ont vécu. Je n’ai pas vécu quelque chose de différent. Cette émotion était collective mais à la fois individuelle“.

Une fois le confinement terminé, Olivier Véran a enfin pu profiter de ses enfants, notamment pendant les grandes vacances. “Ils ont 7 et 10 ans donc c’est dur pour des enfants. Je leur explique ce qu’il se passe“, raconte-t-il à Ruth Elkrief. Ce dernier a également dévoilé la façon dont il avait occupé son temps libre durant ses semaines de congés : “Je profite des miens, je lis ou je regarde des séries quand j’y arrive. J’ai des abonnements à des plateformes comme beaucoup de Français et je vais m’abrutir devant des séries, pas forcément des plus intelligentes, mais ça fait du bien“.

A lire aussi : La France de nouveau confinée ? Olivier Véran répond et alerte sur les dangers de l’automne

Nos meilleurs conseils chaque semaine par mail pendant 2 mois.
En savoir plus

Source: Lire L’Article Complet