« Penelope Fillon meurtrie par les insultes », son avocat évoque son mal être

Éprouvée par son procès et l’attente du verdict, Penelope Fillon a aussi souffert des remarques et insultes à son sujet, comme l’a expliqué son avocat Antonin Lévy sur BFMTV, ce lundi 29 juin.

Le Penelope Gate a enfin son dénouement. Ce lundi 29 juin, François Fillon a eu droit à un verdict sévère dans l’affaire des emplois fictifs, alors qu’il était plein d’assurance avant son procès. Sentence qui n’a finalement pas été repoussée malgré les révélations accablantes d’Éliane Houlette, ancienne procureure en charge de l’affaire. L’ex-candidat à la présidentielle a été condamné à la peine de cinq ans de prison dont deux fermes ainsi qu’une amende de 375.000 euros et une peine d’inéligibilité de dix ans. Un coup dur de plus pour sa femme Penelope qui, elle, est plongée dans un profond mal-être depuis les débuts de l’affaire, notamment en raison de remarques et d’insultes à son sujet. “Cette affaire l’a profondément marquée”, a reconnu l’avocat des époux, Me Antonin Lévy, sur l’antenne de BFMTV ce lundi 29 juin. Elle a été infiniment meurtrie par les remarques qui ont pu être faites la concernant, par les insultes qu’elle a pu recevoir”, a poursuivi le conseil. Et d’après lui, le verdict peinera “à la sortir de cette torpeur.”

Un mal-être que ses proches n’ont pas gardé secret. Et si Penelope Fillon a pu compter sur le soutien de sa famille, notamment de ses cinq enfants qui ont fait barrage, la femme de François Fillon s’attendait bel et bien au pire. “On m’a dit que je pouvais encourir dix ans de prison. Je me prépare à cette éventualité. J’ai ça en tête. Ce qui signifie que tout ce qui arrivera en moins, ce sera ça de gagné”, avait-elle ainsi déclaré à Tugdual Denis, auteur de La Vérité sur le mystère Fillon et directeur adjoint de la rédaction du magazine Valeurs Actuelles. À titre personnel, la conseillère municipale de Solesmes a écopé d’une peine de trois ans d’emprisonnement avec sursis, de 375 000 euros d’amende et de deux ans d’inéligibilité.

François et Penelope Fillon ont fait appel

Si leurs peines sont déjà sévères, François et Penelope Fillon, tout comme l’ex-député Marc Joulaud qui était jugé à leurs côtés, ont aussi été condamnés “à verser plus d’un million d’euros à l’Assemblée nationale. Soit l’addition des salaires indûment perçus, des charges sociales et patronales durant toutes ces années”, comme l’ont indiqué nos confrères de 20 Minutes. Reconnus coupables, l’ex-Premier ministre de Nicolas Sarkozy et son épouse ont d’ores et déjà fait appel. “Cette décision qui n’est pas juste va être frappé d’appel. Il y aura un nouveau procès, a ainsi prévenu leur avocat, dénonçant également “un traitement d’exception.”

Crédits photos : Agence / Bestimage

Source: Lire L’Article Complet