Philippe Etchebest : ses touchantes confidences sur son papa

Dimanche 20 septembre, sur le plateau de Sept à huit, Philippe Etchebest a livré un témoignage très touchant sur son papa, restaurateur tout comme lui.

  • Philippe Etchebest

Le talent se transmet de père en fils. Sur le plateau de Sept à huit sur TF1 dimanche 20 septembre, Philippe Etchebest était à l’honneur dans le portrait de la semaine. L’invité d’Audrey Crespo-Mara a fait des confidences sur sa famille et surtout sur son père, également restaurateur. Celui qui s’illustre dans Cauchemar en cuisine a tout d’abord abordé la crise vécue par bon nombre de personnes du métier en raison du confinement imposé en France et ainsi la fermeture de leurs établissements. Un constat alarmant qu’il dresse après s’être concerté avec des amis restaurateurs et confrères. “Ils (ndlr) me disent qu’ils ne savent pas comment ils vont s’en sortir, ils savent pas quoi faire, ils savent plus… Je sais pas si vous imaginez pendant deux mois et demi ne pas se verser de salaire ? Pour les toutes petites entreprises, pour les restaurants dans lesquels on fonctionne en couple l’homme, la femme, parfois les enfants ?” se demande-t-il.

Philippe Etchebest, s’il rencontre désormais du succès, ne connaît que trop bien les mois difficiles. “Je l’ai vécu ça, je l’ai connu avec mes parents quand je travaillais avec mon frère, ma soeur, on allait à l’école on aidait mes parents, ils étaient tout seuls et c’était une entreprise familiale et il y en a beaucoup comme ça.” D’ailleurs, Philippe Etchebest a prêté main forte à son papa quand il était enfant.

“Il m’a appris les valeurs de la vie”

Dès l’âge de huit ans, l’époux de Dominique était en cuisine. Un moment privilégié avec celui qu’il ne voyait que très rarement en dehors des cuisine. “C’était peut-être aussi un moyen de le voir parce que je ne le voyais jamais, il travaillait tout le temps du matin au soir. Il m’a appris les valeurs de la vie et du métier en règle générale le respect, le travail et la rigueur”. Aujourd’hui, Philippe Etchebest espère que son père est fier de lui. “Je pense oui on est des taiseux chez nous. Mon père il dit : “Je dis pas grand chose mais quand je dis rien c’est que ça va”.”

Lire aussi :

Source: Lire L’Article Complet