PHOTO – Olivia Grégoire maman : biberon et révisions… la ministre dévoile son intimité

Ce jeudi 21 avril, Olivia Grégoire était invitée dans la matinale de France Inter. Mais avant de répondre à ses obligations professionnelles, la Secrétaire d’État chargée de l’Économie sociale, solidaire et responsable a dû remplir son rôle de maman, comme elle l’a montré à ses abonnés sur Instagram.

Olivia Grégoire est sur tous les fronts. En décembre dernier, l’ex de Manuel Valls a accouché d’une petite fille, prénommé Romy, fruit de ses amours avec son compagnon Philippe Aubry. Après avoir profité de son congé maternité, l’intéressée a repris le chemin du travail. Ce jeudi 21 avril, la Secrétaire d’État chargée de l’Économie sociale, solidaire et responsable était l’invitée de la matinale de France Inter. Mais avant de se rendre en studio, Olivia Grégoire a pris le temps de réviser ses fiches et de répondre aux besoins de son bébé. Comme ses abonnés ont pu le constater dans l’une de ses stories Instagram, la mère de famille a été photographiée dans son quotidien, entre biberon pour sa fille et révisions matinales, le tout à 5h57 du matin !

Un cliché intime et rare, quand on sait qu’Olivia Grégoire est habituée à partager des publications qui concernent son activité de ministre plutôt que sa vie de maman sur les réseaux sociaux. « Préparation pré-matinale« , a simplement commenté l’ancienne députée de Paris, dans un message accompagné d’un émoticône « biberon. » Quoi qu’il en soit, cette photo naturelle et décomplexée a sans doute dû faire sourire – et rassurer – les autres « working mums » que l’ex de Manuel Valls compte parmi ses 3.000 abonnés.

>> PHOTOS – Ces femmes ministres qui conjuguent politique et maternité

Comment vit-elle sa maternité au gouvernement ?

En février dernier, alors qu’elle était reçue par Darius Rochebin à l’antenne de LCI, la Secrétaire d’État chargée de l’Économie sociale, solidaire et responsable a accepté de faire quelques confidences sur sa maternité au sein du gouvernement : « On est assez rares chez les ministres, je serai la seule du quinquennat d’Emmanuel Macron« , a-t-elle observé, et de poursuivre : « Il y en a tous les jours qui sont bien plus courageuses que moi. Travailler, être enceinte, être maman, c’est un challenge au féminin et c’est important de dire qu’il y a des femmes politiques qui sont des femmes tout à fait normales, comme nombre de celles qui relèvent ce challenge« , a assuré la maman de Romy, qui est, selon ses dires, « le premier bébé du quinquennat d’Emmanuel Macron. »

Crédits photos : Panoramic / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet