PHOTO – “Saloperie de cancer” : Kev Adams en deuil, il pleure la mort de Marianne Garcia

En deuil, Kev Adams a rendu un vibrant hommage à Marianne Garcia sur son compte Instagram, après avoir appris sa mort des suites d’un cancer, dans la nuit du 19 au 20 avril.

« Hier une immense actrice nous a quittés ». Ce jeudi 21 avril, Kev Adams s’est emparé d’Instagram pour rendre hommage à Marianne Garcia. Aperçue dans son film Maison de retraite, la comédienne âgée de 66 ans s’est éteinte des suites d’un cancer. Une triste nouvelle annoncée par le site Allociné, que l’humoriste de 30 ans a partagée sur le réseau social en dévoilant des extraits du film grâce auquel ils se sont rencontrés. « Marianne Garcia était une femme et une actrice hors norme, à l’histoire insolite et inspirante » qui « pendant le tournage de Maison de retraite se battait avec courage contre cette saloperie de cancer« , a écrit l’ancien petit ami d’Iris Mittenaere.

Un hommage qu’il poursuit en rappelant sa performance dans le film Les Invisible avec l’actrice Corinne Masiero dans lequel « elle nous avait bouleversés (…), nous avait fait pleurer de rire dans le rôle de Leontine ». « Je sais à quel point elle était fière de ce film », ajoute le comédien qui n’oubliera jamais « sa gentillesse, son humour et son courage ». « Ça a été un honneur de te connaître Marianne, je n’oublierai jamais tes précieux conseils », peut-on lire dans son message qu’il conclut par un « adieu Leontine. Adieu Marianne. Repose en Paix ». Touchés par les mots de Kevin Smadja, de son vrai nom, ses fans ont liké plus de 22 000 fois son message, en quelques heures seulement.

https://www.instagram.com/p/Cck9l73M94A/

A post shared by Kev Adams (@kevadams)

Marianne Garcia, de la rue au cinéma

À l’annonce de son décès, ses proches ont ouvert une cagnotte en sa mémoire, comme le rapporte la Voix du Nord. « A vous qui l’avez rencontrée, vous connaissez son grand cœur et son sourire. N’hésitez pas à participer à cette cagnotte à la hauteur de vos moyens. Vous pourrez accompagner votre don d’un message ou d’une anecdote. Réchauffons nos cœurs à la lumière des doux souvenirs partagés avec elle ». Originaire de Roubaix, Marianne Garcia s’était confiée auprès du Parisien sur son passé compliqué : « J’ai été une enfant maltraitée. Ma mère me battait et ne me nourrissait pas ».

« Les allocs passaient dans l’alcool. Mon père ? Je ne l’ai pas connu. À la maison, il y avait des courants d’air partout. On cohabitait avec des pigeons et des rats longs comme mon avant-bras. Mon enfance, c’est Cosette en plus trash« , ajoutait-elle. Après avoir longtemps vécu dans la rue, le réalisateur Louis-Julien Petit l’avait remarquée et lui avait offert un petit rôle dans le film Discount en 2013. Sur Instagram, le cinéaste lui a rendu hommage. En légende d’une photo de lui tout sourire avec la comédienne, il a écrit : « Notre Marianne a eu plusieurs vies, je suis fier de faire partie d’une d’entre elles. Je t’aime fort ».

https://www.instagram.com/p/CciD0hQrxU1/

A post shared by Louis-Julien Petit (@louisjulienpetit)

Crédits photos : Frederic Andrieu / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet