PHOTOS : Jean-Marie Bigard, Tex, Sébastien Thoen : Pourquoi ces humoristes ont-ils été censurés à la télévision ?

Peut-on rire de tout ? Jean-Marie Bigard, Tex, et plus récemment Sébastien Thoen, ces humoristes ont tous été victimes de censure à la télévision…

Fin novembre dernier, Sébastien Thoen payait le prix fort pour sa participation à un sketch. Animateur et humoriste depuis 1996 dans le groupe Canal+, il était tout bonnement licencié suite à la mise en ligne un sketch qui parodie l’émission de Pascal Praud, “L’heure des Praud”, diffusée sur CNews, chaîne du groupe. Une semaine après cette éviction surprise, la direction de la chaîne cryptée a reçu un texte signé par 150 collaborateurs s’indignant d’une atteinte à la liberté d’expression. Et tout récemment, c’est le journaliste sportif et commentateur Stéphane Guy qui a été mis à pied par la chaîne pour avoir fait à l’antenne un message de soutien à Sébastien Thoen. 

Mais la censure, ou méthodes s’en approchant grandement, n’est pas une première. On se souvient de la mésaventure subie par Tex. Convié sur le plateau de “C’est que de la télé” le 20 novembre 2017, l’ex animateur des Z’amours a donc lancé deux blagues successives, dont l’une qui a provoqué le malaise : “Je la tente” a prévenu Tex, annonçant un “sujet sensible” : “Vous savez ce qu’on dit à une femme qui a déjà les deux yeux au beurre noir ? On lui dit plus rien, on vient déjà de lui expliquer deux fois !” Il s’est ensuite retrouvé dans un tourbillon médiatique avec beaucoup de messages indignés sur les réseaux sociaux. Vous connaissez, la suite, Tex, animateur des “Z’amours” depuis 17 ans, a été renvoyé par la direction. 

On peut également citer Jean-Marie Bigard qui, en raison de sa proximité avec le forain Marcel Campion, s’était vu annuler sa participation en janvier dernier à l’émission de Michel Drucker, “Vivement Dimanche”. Une censure venue de la direction de la chaîne, en l’occurence de la patronne de France Télévisions Delphine Ernotte, et non de l’animateur. L’humoriste pas avare en coups de gueule s’était alors scandalisé de cette affaire avant que Michel Drucker ne l’invite finalement quelques semaines plus tard…

Découvrez dans le diaporama ces humoristes qui ont été victimes de censures au cours de ces récentes dernières années.

THL

Source: Lire L’Article Complet

PHOTOS : Jean-Marie Bigard, Tex, Sébastien Thoen : Pourquoi ces humoristes ont-ils été censurés à la télévision ?

Peut-on rire de tout ? Jean-Marie Bigard, Tex, et plus récemment Sébastien Thoen, ces humoristes ont tous été victimes de censure à la télévision…

Fin novembre dernier, Sébastien Thoen payait le prix fort pour sa participation à un sketch. Animateur et humoriste depuis 1996 dans le groupe Canal+, il était tout bonnement licencié suite à la mise en ligne un sketch qui parodie l’émission de Pascal Praud, “L’heure des Praud”, diffusée sur CNews, chaîne du groupe. Une semaine après cette éviction surprise, la direction de la chaîne cryptée a reçu un texte signé par 150 collaborateurs s’indignant d’une atteinte à la liberté d’expression. Et tout récemment, c’est le journaliste sportif et commentateur Stéphane Guy qui a été mis à pied par la chaîne pour avoir fait à l’antenne un message de soutien à Sébastien Thoen. 

Mais la censure, ou méthodes s’en approchant grandement, n’est pas une première. On se souvient de la mésaventure subie par Tex. Convié sur le plateau de “C’est que de la télé” le 20 novembre 2017, l’ex animateur des Z’amours a donc lancé deux blagues successives, dont l’une qui a provoqué le malaise : “Je la tente” a prévenu Tex, annonçant un “sujet sensible” : “Vous savez ce qu’on dit à une femme qui a déjà les deux yeux au beurre noir ? On lui dit plus rien, on vient déjà de lui expliquer deux fois !” Il s’est ensuite retrouvé dans un tourbillon médiatique avec beaucoup de messages indignés sur les réseaux sociaux. Vous connaissez, la suite, Tex, animateur des “Z’amours” depuis 17 ans, a été renvoyé par la direction. 

On peut également citer Jean-Marie Bigard qui, en raison de sa proximité avec le forain Marcel Campion, s’était vu annuler sa participation en janvier dernier à l’émission de Michel Drucker, “Vivement Dimanche”. Une censure venue de la direction de la chaîne, en l’occurence de la patronne de France Télévisions Delphine Ernotte, et non de l’animateur. L’humoriste pas avare en coups de gueule s’était alors scandalisé de cette affaire avant que Michel Drucker ne l’invite finalement quelques semaines plus tard…

Découvrez dans le diaporama ces humoristes qui ont été victimes de censures au cours de ces récentes dernières années.

THL

Source: Lire L’Article Complet