Pierre Lescure balance sur le pire invité de C à vous

L’actuel président du Festival de Cannes, Pierre Lescure, n’a pas sa langue dans sa poche. Outre ses activités cinématographiques, il est également chroniqueur de l’émission C à vous diffusée sur France 5. Invité le samedi 5 septembre dans l’émission On refait la télé présentée par Jade et Eric Dussart, il a révélé quel avait été le pire invité qu’il ait eu à interviewer…

Pierre Lescure

On ne présente plus Pierre Lescure. Fondateur de Canal + avec André Rousselet en 1984, il occupe actuellement le poste honorifique de président du Festival de Cannes depuis le 14 janvier 2014. Mais le cinéphile avertit est également chroniqueur audiovisuel sur le plateau de C à vous, en compagnie d’Anne-Elisabeth Lemoine et Patrick Cohen notamment. Invité par Jade et Eric Dussart dans l’émission de RTL On refait la télé le samedi 5 septembre, il en a profité pour décerner sa palme toute personnelle au pire invitée qu’il a rencontré.

« Je pense qu’il a un vrai problème à s’assumer »

Et la palme de l’invité le plus pénible a été décernée à… James McCartney, le fils de Paul McCartney et de sa première femme Linda, décédée en 1998. Comme le raconte Pierre Lescure : « Il a plein de circonstances atténuantes, mais le personnage le plus dingo que j’ai connu dans ma vie, c’est le fils de McCartney, James », avant de détailler un peu plus les conditions de l’interview : « Il est arrivé avec un bonnet alors que ce n’était pas l’hiver (mais pourquoi pas ?), il s’est assis, il avait les paupières tombées, il ne m’a pas regardé de l’interview, (pas plus moi que quiconque autour de la table), j’ai dû parler six ou sept minutes avec lui et il ne répondait que “Yes”, “No”, “I don’t think so”. C’était tout. À la fin, il a levé l’œil et il m’a dit ” Thanks, good job “. » Un entretien des plus intenses donc… Et le journaliste de s’improviser psychologue afin de trouver des circonstances atténuantes à l’attitude nonchalante de l’artiste : « Je pense qu’il a un vrai problème à s’assumer comme fils de McCartney, donc un vrai problème de communication avec les autres. » Il faut quand même avouer que l’héritage est sans nul doute délicat à porter et assumer…

Source: Lire L’Article Complet