Polémique autour de la sécurité prince Harry : nouveau rebondissement

Le Prince Harry n’en démord pas : malgré le Megxit, son statut royal nécessite une protection policière au Royaume-Uni. Ce vendredi 22 juillet, comme le souligne Hello!, le duc de Sussex a remporté sa première victoire dans son bras de fer contre le gouvernement britannique.

Le feuilleton continue. Un juge de la Haute Cour britannique s’apprête à étudier la polémique autour de la sécurité des Sussex. Une victoire pour le prince Harry dans le litige qui l’oppose au gouvernement britannique, comme le souligne Hello! ce vendredi 22 juillet. Depuis le Megxit en 2020, sa famille ne bénéficie plus automatiquement d’une protection policière sur le sol anglais. Problème : avec ou sans fonction officielle au sein de la monarchie, le petit-fils de la reine demeure une personnalité d’intérêt public au Royaume-Uni. Le duc de Sussex se dit donc prêt à financer ce service des forces de l’ordre pour ne pas grever le contribuable.

Une proposition déclinée par le Ministère de l’intérieur britannique. Sixième dans l’ordre de succession au trône, le prince Harry estime dangereux d’assurer la sécurité des siens via une société privée au Royaume-Uni, comme il le fait aux États-Unis. Pour une raison simple : il n’y dispose pas des renseignements nécessaires à une protection efficace. Une situation, qui l’aurait conduit à refuser des invitations de Buckingham Palace. Pour le Jubilé de la reine, le fils du Prince Charles avait négocié auprès clan Windsor d’être protégés par la police.

PHOTOS – Kate Middleton, le prince George, Harry… quels sont les surnoms de la famille royale ?

Le prince Harry repousse la publication de ses mémoires

Malgré un livre à leur sujet qui défraye la chronique, les Sussex sont discrets depuis le Jubilé de la reine. Ils n’ont pas commenté Revenge : Meghan, Harry and the war between the Windsors écrit au vitriol par Tom Bower. La publication des mémoires du Prince Harry, attendues pour fin 2022, devrait également être repoussée comme l’a repéré L’Express UK de ce vendredi 22 juillet.  » Il (le livre, N.D.L.R.) ne figure pas sur la liste des publications à venir de son éditeur » selon nos confrères britanniques. « La raison de ce retard potentiel, ainsi que sa date de sortie réelle, restent inconnues ».

Crédits photos : Backgrid UK/ Bestimage

A propos de


  1. Harry d’Angleterre


  2. Meghan Markle

Autour de

Source: Lire L’Article Complet