Pourquoi Marie-France Pisier n'a "pas supporté" les révélations sur Olivier Duhamel

Camille Kouchner a publié jeudi 7 janvier 2021 son ouvrage La familia grande (éd. Seuil), dans laquelle elle porte de graves accusations envers son beau-père Olivier Duhamel. Marie-France Pisier, sa tante, n’a pas supporté d’apprendre que le politologue aurait abusé de son neveu.

  • Olivier Duhamel
  • Camille Kouchner

Camille Kouchner a décidé de changer le destin de sa famille. L’avocate de 45 ans a publié jeudi 7 janvier 2021 un ouvrage intitulé La familia grande (éd. Seuil) dans lequel elle dénonce, 30 ans après, les abus sexuels dont aurait été victime son frère jumeau de la part d’Olivier Duhamel, le second mari de leur mère Evelyne Pisier. Un récit dans lequel la juriste relate avec beaucoup de justesse les mécanismes du silence et de l’emprise très courants dans les affaires d’inceste. “Victor”, comme il est surnommé dans le livre pour garantir son intimité, a en effet raconté une première fois son histoire à sa mère avant qu’elle ne meure en 2017, mais celle-ci aurait protégé son mari. Selon Camille Kouchner, ils étaient d’ailleurs une cinquantaine à avoir eu vent des rumeurs qui pesaient sur le politologue de 70 ans, et à avoir fermé les yeux.

La réaction de Marie-France Pisier

Camille Kouchner a tout de même tenu à saluer la mémoire de sa tante l’actrice Marie-France Pisier, qui a eu le courage de parler. Dans une interview accordée à L’Obs, la juriste a en effet assuré qu’elle était à l’époque “la seule qui n’était pas clivée” : “Elle était absolument entière. Elle n’a pas supporté cette histoire. Elle a dit : ‘C’est insupportable.’ Et elle a parlé. Elle m’engueulait presque : ‘Je ne veux pas me taire !’”, s’est-elle souvenue.

Avant que Victor et Camille Kouchner ne parlent à leur entourage de ce qu’il s’était passé pendant leur adolescence, Marie-France Pisier et sa sœur Evelyne Pisier étaient très proches. Mais cette affaire a changé leurs relations à jamais. Iris Funck-Brentano, la fille de Marie-France Pisier se souvient dans les colonnes du Monde. “Ma mère était très choquée que sa sœur ne protège pas d’abord ses enfants et que personne ne réagisse. Elles se sont brouillées. Je me souviens de tas de tentatives de réconciliation, toutes se soldaient par des échecs”. Les deux sœurs ne se sont jamais réconciliées. Au printemps 2011, Marie-France Pisier a en effet été retrouvée morte au fond de la piscine de sa maison de vacances de Saint-Cyr-sur-Mer.

Source: Lire L’Article Complet