Prince Charles : il pourrait bien évincer totalement le prince Harry et Meghan Markle de la monarchie

Elizabeth II s’est toujours montrée assez indulgente envers le prince Harry et son épouse Meghan Markle, malgré leurs diverses frasques l’an dernier. Il semblerait en revanche que son successeur le prince Charles ait un avis plus tranché sur la question du Megxit et qu’une fois sur le trône, il décide d’évincer totalement son fils et son épouse de la monarchie.

Harry d’Angleterre

Charles d’Angleterre

La Couronne d’Angleterre n’a pas été épargnée l’an dernier. Il a fallu que la reine Elizabeth II ait les reins bien solides pour faire front avec dignité, calme et sérénité. Entre le choix de son petit-fils Harry d’abandonner ses obligations royales en s’exilant aux États-Unis avec son épouse Meghan Markle et son fils Archie, puis la disgrâce du prince Andrew, accusé d’abus sexuels dans l’affaire Epstein, la reine se serait bien passée de ce mauvais coup de projecteur sur sa famille en 2020. Malheureusement pour la souveraine britannique, l’année 2021 n’a pas débuté sous de meilleurs auspices. Le couple Sussex ayant même décidé d’enfoncer le clou de la discorde en accordant une interview choc à Oprah Winfrey début mars. Harry et Meghan Markle se sont littéralement mis à dos les membres du clan Windsor en révélant les coulisses de leur ancienne vie au sein de la monarchie. Si la mort du prince Philip le 9 avril dernier a été l’occasion pour Harry de rentrer sur la terre de ses ancêtres, ce retour n’a clairement pas eu pour effet de rabibocher la famille.

Le prince Harry, venu seul aux funérailles de son grand-père en laissant femme et enfant à Los Angeles, n’a pu rencontrer ses proches que lors de l’office célébré le 16 avril dernier. Accueilli glacialement par tous, il n’a adressé que quelques mots à son frère William et à son père Charles. Son retour précipité aux States sans même attendre l’anniversaire de la reine, a clairement prouvé l’échec des retrouvailles.

Charles va agir

Charles Anson, ancien attaché de presse du palais de Buckingham, a affirmé au Mirror que Sa Majesté “absorbait les choses tranquillement, en évoquant les relations avec son petit-fils Harry. À 95 ans, la veuve du prince Philip semble donc avoir décidé de prendre les choses avec sérénité. Or, selon la biographe royale Angela Levin, il n’en serait pas du tout de même du côté de Charles, qui succédera à sa mère. Ce dernier aurait toujours en travers de la gorge l’interview fracassante d’Oprah Winfrey.

Invitée sur la talkRADIO, la biographe a confié : “Cela fait très longtemps que le prince Charles veut faire le tri dans la monarchie pour réduire les dépenses et encourager les membres de la famille à mériter l’argent qu’ils reçoivent du contribuable. Je pense qu’à ce moment-là, il se débarrassera complètement Meghan et Harry dans la famille royale“, a-t-elle déclaré. Selon elle, la reine a toujours été clémente, “pour des raisons sentimentales“. Au contraire du prince de Galles : “Il veut changer les choses et il le fera“, a-t-elle tranché.

Source: Lire L’Article Complet